Les travaux se poursuivent sur la rue William, dans le marché By.

Démolition réussie sur la rue William

Une étape importante a été franchie au cours des derniers jours pour la reconstruction des édifices du marché By frappés par un violent incendie en avril dernier.

Dans un contexte de reconstruction, ironiquement, cette importante étape était celle de la démolition des bâtiments. Le conseiller de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, souligne que ces travaux étaient délicats puisqu’il s’agit de propriétés avec une valeur patrimoniale.

«Tout le bâtiment tenait ensemble et ce n’est pas typique aujourd’hui. Avec les fondations appropriées, il y a plusieurs composantes qui sont individuellement et structurellement fortes. Ce n’était pas le cas ici, alors c’était important d’avoir les bonnes approbations pour protéger ce qui va être bâti, mais aussi pour protéger le public dans tout ça», indique M. Fleury.

L’élu municipal du secteur affirme n’avoir que du positif à dire de l’équipe responsable des travaux jusqu’à maintenant dans ce dossier.

Rappelons que l’architecte embauché par les propriétaires des bâtiments, Barry Padolsky, a annoncé en août que la façade de ces édifices sur la rue William sera reconstruite pour qu’elle soit «comme elle l’a toujours été».

Les briques extérieures d’origine qui n’ont pas été endommagées par le brasier ont été récupérées et seront réinstallées à leur emplacement d’origine lors de la reconstruction.

Ajout de logements ?

Bien que la démolition soit complétée, Mathieu Fleury souligne qu’on est encore loin de la réouverture des commerces puisque les propriétaires doivent encore obtenir plusieurs permis.

«Ce n’est pas un manque de volonté ou des processus lourds et interminables de la part de la Ville, c’est vraiment relié au fait qu’on s’assure que tout soit bien. [Du côté du commerçant], c’est la même chose. Maintenant, son souhait de rouvrir demeure et nous aussi, on souhaite le voir rouvrir lui et les autres commerces des environs qui sont atteints», explique M. Fleury.

Les propriétaires du restaurant Vittoria Trattoria souhaiteraient notamment ajouter des logements à l’arrière de leur bâtiment d’origine. Selon le conseiller municipal du quartier, ils ont rencontré des représentants de l’association communautaire et de la zone d’amélioration commerciale du marché By pour leur faire part de leurs intentions.

«La zone du marché By a un plafond pour les secteurs désignés à valeur patrimoniale. Ça protège des édifices en hauteur donc, dans le marché By, il n’y a rien qui peut être construit de plus de quatre étages, dans la zone historique. On n’a pas à s’inquiéter au niveau des hauteurs ou au niveau des usages. Le mixte commercial et résidentiel est déjà permis. Il faut seulement s’assurer que l’architecture soit respectueuse des environs», ajoute Mathieu Fleury.