La ministre des Transports de l'Ontario, Caroline Mulroney
La ministre des Transports de l'Ontario, Caroline Mulroney

Déficit de la Ville d’Ottawa: le gouvernement ontarien offre 124 millions $

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Le maire d’Ottawa, Jim Watson, annonce que le gouvernement provincial investira pour aider la Ville à éponger le déficit engrangé en raison de la pandémie de COVID-19.

La ministre des Transports, Caroline Mulroney, l’a informé mercredi qu’Ottawa touchera 75 millions $ provenant du Fonds pour le cadre de relance sécuritaire de la province. La somme servira essentiellement à financer les services de transport en commun.

«Aussi, Steve Clark, ministre des Affaires municipales et du Logement, m’a indiqué que 49 millions $ seront accordés à la Ville d’Ottawa en appui aux coûts et aux pressions de fonctionnement résultant de la COVID-19. Ce financement de la phase 1 est alloué en fonction du nombre de ménages dans chaque municipalité», indique également M. Watson dans une lettre envoyée au reste du conseil municipal.

Le maire d'Ottawa, Jim Watson

«Ces deux montants, qui totalisent 124 millions $, représentent une mise de fonds très importante pour le déficit de l’exercice financier 2020 entraîné par la pandémie de COVID-19 et estimé à 192 millions $», ajoute le maire de la capitale fédérale.

L’estimation du manque à gagner de la Ville d’Ottawa pour l’année 2020 a été présentée au conseil municipal par le service des finances de la municipalité en juin dernier. Jim Watson militait alors ouvertement depuis déjà plusieurs semaines pour obtenir le soutien des paliers de gouvernement supérieurs.

«Les villes jouent un rôle vital dans la croissance économique, et les municipalités ont besoin d’aide pour aider à stimuler les efforts locaux de reprise économique», écrivait-il dans une lettre ouverte diffusée en mai.

Plus de 11 millions pour l’Est ontarien

Plus de 11 millions $ seront alloués aux municipalités de l’Est ontarien dans le cadre d’une première phase de financement d’urgence, a annoncé mercredi le gouvernement de l’Ontario.

Pendant cette première phase, l’entièreté des 444 municipalités de la province recevra jusqu’à 1,6 milliard $ pour essuyer les contrecoups de la pandémie de la COVID-19. Ces fonds seront répartis entre l’aide aux services municipaux, le soutien des systèmes de transport en commun et l’aide aux personnes vulnérables et au logement. 

Les Comtés unis de Prescott et Russell pourront ainsi compter sur une aide de plus de 2 337 000$. Les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry récoltent quant à eux plus de 1 762 000$ de la cagnotte. La ville de Cornwall, pour sa part,  n’est pas en reste, avec une aide annoncée de 2 686 300$. De plus, chaque municipalité mettra la main individuellement sur un financement allant de près de 92 000 $ pour le canton de Hawkesbury Est à plus de 607 000$ pour la Cité de Clarence-Rockland. 

Au total, 110 municipalités de la province bénéficieront d’une aide pour leur système de transport en commun. Dans la région de l’Est ontarien, seules les municipalités de Cornwall et de Russell pourront s’attendre à un soutien financier dans ce dossier. Cette aide correspond à plus de 687 000$ et plus de 55 000$, respectivement. 

Le premier versement de l’aide financière devrait s’effectuer cet automne.

Après la deuxième phase de financement, le montant total de l’aide annoncée du Cadre de relance sécuritaire devrait se chiffrer à environ 4 milliards $. 

Avec Ani-Rose Deschatelets