Plus de 250 projets touchant les routes, les égouts et les aqueducs municipaux seront en cours jusqu’à la fin de l’été dans la capitale fédérale.

Début de la saison des cônes orange

Les automobilistes devront s’armer de patience au cours des prochains mois dans la région de la capitale nationale. L’été entraînera son lot de cônes orange et de chantiers de construction.

Plus de 250 projets touchant les routes, les égouts et les aqueducs municipaux seront en cours jusqu’à la fin de l’été. Les chantiers de réfection de routes, de trottoirs, de sentiers, de parcs et d’immeubles sont évalués à 10 millions $ en 2018.

La Ville mettra en place diverses mesures afin d’atténuer les impacts sur la circulation, en particulier sur les artères principales du centre-ville.

« En 2017 on a minimisé le nombre de constructions dans le centre-ville à cause des évènements [les célébrations du 150e]. Cette année, on a repris les travaux, explique Philippe Landry, directeur des services de la circulation. Il va y avoir de la construction, mais on essaie de gérer la circulation et les travaux pour avoir un impact minime, spécialement pour les autobus on veut s’assurer qu’ils puissent traverser le centre-ville sans délai ou avec des délais minimes. »

Du côté de la rue Elgin, la réfection entraînera une réduction de voie en direction sud entre les rues Gloucester et Cooper, dès le mois de mai. De plus, des espaces de stationnement ne seront pas disponibles sur certaines portions de la rue et sur des rues avoisinantes. Afin de minimiser les impacts, la Ville compte donner accès gratuitement au stationnement sous-terrain de l’hôtel de ville. « L’accès aux commerces ne sera nullement entravé par les travaux », assure Alain Gonthier, directeur des services d’infrastructures.

La passerelle pour piétons et cyclistes qui surplombera l’autoroute 417, à la hauteur de l’avenue Harmer, entraînera son lot de défis. À au moins deux reprises, la voie rapide sera fermée à la circulation pour permettre l’installation de l’infrastructure. Les dates exactes seront précisées ultérieurement par la Ville.

Parmi les autres importants projets, il y a le tunnel de stockage des égouts qui se poursuit jusqu’en 2020 sur divers sites à travers la ville. Les travaux pour ériger la passerelle au-dessus du canal Rideau, entre l’avenue Fifth et la rue Clegg, doivent se terminer l’an prochain.  

Bornes anti-camion-bélier

L’hôtel de ville d’Ottawa sera aussi l’hôte de quelques chantiers de construction. 

D’ici le début de l’été, des bornes anti-camion-bélier seront installées autour de la Place Marion-Dewar. La décision d’installer une cinquantaine de bornes fixes, amovibles et rétractables fait écho aux attaques terroristes impliquant un véhicule qui se sont multipliées un peu partout sur la planète. 

Des travaux seront aussi effectués sur le toit de l’établissement et le garage sous-terrain fera l’objet d’un entretien cet été.