Au cours des prochains mois, une barrière pour restreindre l’accès des passagers à l’espace du chauffeur sera installée dans certains autobus de la flotte.

De l’équipement pour la sécurité des chauffeurs d'OC Transpo

De nouveaux équipements pour assurer la sécurité des chauffeurs seront installés dans les autobus d’OC Transpo.

Au cours des prochains mois, une barrière pour restreindre l’accès des passagers à l’espace du chauffeur sera installée dans certains autobus de la flotte. OC Transpo avait mené une étude préliminaire sur ces «boucliers» il y a une dizaine d’années.

«Nous sommes présentement en train d’évaluer les options qu’offrent les fabricants avec qui nous faisons affaire et les exigences d’installation afin de jauger les gains de sécurité pour nos chauffeurs et nos clients. Les résultats de ce programme serviront à formuler une recommandation du personnel à la Commission du transport en commun», peut-on lire dans le rapport présenté mercredi au Comité du transport en commun.

D’autres initiatives seront testées d’ici la fin de l’année. Différents types de pneus seront mis à l’essai afin d’évaluer la traction, la performance, la durabilité et évaluer le prix par kilomètre. Près de 6000 pneus sont nécessaires chaque année.

De plus, un diffuseur laminé bleu sera installé dans certains autobus. Ce produit permettra de réduire les reflets sur le pare-brise pendant l’entretien et lors des déplacements en soirée.

OC Transpo utilisera les informations récoltées afin de guider la compagnie lors des achats d’équipement. Les informations recueillies par d’autres sociétés de transport en commun seront aussi analysées.

«Chaque année, on regarde la taille du parc d’autobus et son vieillissement et on cherche des moyens pour améliorer la sécurité et la fiabilité. Nos ingénieurs vérifient ce qui existe sur le marché et évaluent les options disponibles» explique Troy Charter, directeur des opérations du transport en commun.