Cette année, il en coûtera seulement 62$ aux restaurateurs pour obtenir un permis afin d’installer des tables et des chaises sur une emprise municipale.
Cette année, il en coûtera seulement 62$ aux restaurateurs pour obtenir un permis afin d’installer des tables et des chaises sur une emprise municipale.

Davantage de terrasses et des «ventes-trottoirs» à Ottawa cet été

Les règles seront assouplies pour permettre d’agrandir ou d’ouvrir de nouvelles terrasses à Ottawa cet été.

Exceptionnellement durant l’été 2020, seuls les frais administratifs de 62$ sont exigés pour obtenir un permis afin d’installer des tables et des chaises sur une emprise municipale (trottoirs, rues, etc.).

Le Comité de transports recommande au conseil municipal d’aller encore plus loin en permettant, pour le même prix, aux entreprises avec un accès direct aux emprises municipales d’installer une boutique éphémère devant l’entrée de leur commerce pour augmenter leurs ventes durant la pandémie de COVID-19.

En raison de l’espace limité qui mine le respect des consignes de distanciation physique, le secteur du marché By devra faire l’objet d’une stratégie qui lui sera propre. Le directeur du service des emprises, du patrimoine et du design urbain, Court Curry, indique que l’administration municipale travaille sur un plan pour cette zone commerciale populaire.

Camions-bouffe

La Ville d’Ottawa cherche également à identifier des parcs propices pour l’introduction de camions-bouffe.

«L’objectif est d’aider nos restaurateurs qui possèdent un camion-bouffe ou qui aimeraient s’en procurer un à entrer dans nos parcs où il y aura un plus grand nombre de résidents cet été», explique M. Curry.