La Roulotte vient en aide aux toxicomanes en leur fournissant notamment du matériel médical propre.

Davantage de services à La Roulotte d'Ottawa

Depuis près d’un mois, La Roulotte, le site d’injection supervisée (SIS) adjacent aux Bergers de l’espoir, est en mesure d’offrir plus de service à sa clientèle.

Un nouvel emplacement à proximité du refuge de la rue Murray est désormais accessible et le nombre de stations d’injection est passé de huit à douze.

En moyenne, de 600 à 1000 personnes par semaine fréquentent l’endroit afin de s’injecter de la drogue sous supervision, mais aussi pour obtenir des services. La Roulotte est ouverte 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Les toxicomanes ont accès à du matériel propre et des professionnels de la santé peuvent intervenir rapidement en cas de surdose. Le SIS est aussi une porte d’entrée vers une panoplie de services comme des traitements de la dépendance ou encore des soins de santé de base.

« Nous voyons plus de gens, mais encore plus important nous avons maintenant plus d’espace. Nous avons amélioré nos services avec plus de personnel et nous offrons plus de traitements afin de répondre aux besoins de santé et de services sociaux », confirme Wendy Muckle, directrice générale du Ottawa Inner City Health qui gère l’installation de la rue Murray.

Le SIS a ouvert ses portes en novembre 2017 afin de répondre à la crise des opioïdes et pour offrir un endroit sécuritaire pour que les gens consomment. À plus long terme, Ottawa Inner City Health souhaite déménager les installations à l’intérieur des Bergers de l’espoir. L’organisme attend une confirmation pour son financement avant de mettre en branle les rénovations devant mener à l’ouverture d’une installation permanente.