La construction de la nouvelle aile du Château Laurier pourrait s’amorcer en 2019.

D’autres modifications réclamées au Château Laurier

Visiblement, il y a encore loin de la coupe aux lèvres dans le controversé projet d’agrandissement du Château Laurier.

Deux semaines et demie après la présentation d’une quatrième mouture pour l’annexe de sept étages que le promoteur souhaite ériger à l’arrière de l’hôtel, le sous-comité du patrimoine bâti de la Ville d’Ottawa a demandé lundi aux architectes de Larco Investments de faire d’autres modifications au design. 

Selon Radio-Canada, les élus exigent entre autres qu’il y ait plus de pierres calcaires, sans compter qu’ils demandent à ce que la façade de la nouvelle section soit moins uniforme. 

Au début juin, l’organisme Patrimoine Ottawa avait sévèrement critiqué les nouveaux plans, qualifiant les esquisses de « l’acte le plus disgracieux de vandalisme patrimonial » et affirmant que les architectes « ont trouvé de nouvelles façons de répéter les mêmes erreurs ». 

Le Comité de l’urbanisme et le conseil municipal se pencheront sur le dossier la semaine prochaine. 

Rappelons que la construction de la nouvelle aile pourrait s’amorcer en 2019, si toutes les approbations nécessaires sont accordées.