Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Complexe récréatif de Kanata
Le Complexe récréatif de Kanata

Cure de jouvence pour le «cœur» de Kanata

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La Ville d’Ottawa profitera de la fermeture temporaire du Complexe récréatif de Kanata pour lui donner une cure de jouvence attendue depuis quelques années.

« C’est vraiment le cœur de notre communauté », a indiqué jeudi la députée provinciale de Kanata-Carleton, Merrilee Fullerton, au moment d’annoncer une subvention de 1,4 million $ pour financer les travaux à réaliser au Complexe.

Le fédéral dépensera pour sa part 1,8 million $. La Ville d’Ottawa paiera le reste de la facture totale de 4,4 millions $ prévue pour agrandir le Complexe récréatif afin d’y ajouter de nouvelles salles pour des réunions publiques et de la programmation communautaire. « Quand la pandémie sera derrière nous, nous aurons besoin de ces installations pour des activités sociales et pour faire de l’exercice », soutient le maire d’Ottawa, Jim Watson.

Les fonds avancés par les trois paliers de gouvernement permettront également d’agrandir l’aire de jeux du parc Walter Baker situé à proximité du Complexe récréatif. On y ajoutera notamment des jeux d’eau, souligne le conseiller de Kanata-Sud, Allan Hubley.

« Je suis personnellement excité de savoir que ça s’en vient parce que j’ai maintenant trois petits-enfants, alors je suis un peu de retour dans ce cycle où je cherche des activités de ce genre près de chez moi », ajoute M. Hubley.

Le Complexe récréatif de Kanata devait déjà rester fermé jusqu’en septembre, indépendamment des ordonnances provinciales liées au contrôle de la COVID-19. La Ville entend en profiter pour avancer autant que possible les travaux qui permettront de réparer des aspects vieillissants du bâtiment. Les jeux d’eau du parc Walter Baker devraient être prêts vers la fin de l’été 2022.