Des équipes de hockey et de football font l'objet d'enquêtes épidémiologiques à Ottawa.
Des équipes de hockey et de football font l'objet d'enquêtes épidémiologiques à Ottawa.

COVID-19: les sports d'équipe pointés du doigt à Ottawa

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
La médecin-chef de Santé publique Ottawa (SPO), Vera Etches, lance un avertissement à ceux qui pratiquent des sports d’équipe: il faut respecter les consignes afin de prévenir la transmission de la COVID-19.

SPO enquête actuellement sur 14 potentielles éclosions dans des équipes sportives, tant chez des adultes que des enfants, a annoncé la Dre Etches mercredi matin.

«Nous constatons aussi qu’il y a ensuite transmission aux membres de la famille, aux amis, aux camarades de classe et aux collègues de travail», souligne la médecin-chef de SPO.

Vera Etches souligne que les informations préliminaires obtenues par SPO démontrent que la transmission survient autant durant l’activité sportive, qu’avant et après. Des coéquipiers qui négligent la distanciation physique et le port du masque dans le vestiaire ou qui vont manger ensemble après leur partie, par exemple.

La Dre Etches presse les membres d’équipes sportives de respecter les consignes des experts de santé publique, notamment de porter un masque autant que possible et de participer aux activités d’une seule équipe. Elle rappelle au passage que les parties sont prohibées et que seuls les entraînements avec 10 personnes (à l’intérieur) et 25 personnes (à l’extérieur) sont autorisés en ce moment.

Quatre décès

Le nouveau coronavirus a fait 4 morts de plus dans la capitale fédérale, selon le bilan quotidien de SPO sur la transmission du virus.

Le nombre de résultats positifs à un test de dépistage répertorié au cours des 24 dernières heures par SPO est de 60.

Si la tendance se maintient, Ottawa observera sa plus faible hausse de nouveaux cas confirmés dans la même semaine depuis la mi-septembre. Vera Etches a d’ailleurs souligné mercredi que les données semblent démontrer que la transmission de la COVID-19 dans la communauté a ralenti.

«Je remercie les résidents d’Ottawa qui ont pris au sérieux la menace et qui s’isolent le plus possible, même récemment durant l’Action de grâce. Ce sont ces sacrifices qui vont nous permettre de renverser la vapeur», affirme la Dre Etches.

Le nombre de cas actifs connus du virus est une fois de plus en diminution mercredi. SPO compte maintenant 717 personnes ayant obtenu un résultat positif à un test de dépistage ne sont toujours pas considérées guéries, soit 28 de moins que mardi.

SPO rapporte également que 76 établissements de la capitale fédérale sont frappés par une éclosion de COVID-19, incluant l’Hôpital d’Ottawa, le centre de soins en santé mentale Le Royal d’Ottawa, 19 foyers de soins de longue durée et 9 écoles. La liste complète des endroits aux prises avec une éclosion est disponible sur le tableau de bord mis à jour quotidiennement par SPO.