COVID-19 à Ottawa: la Dre Etches recommande d'éviter les collectes de bonbons

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Malgré le feu vert de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la médecin-chef de Santé publique Ottawa (SPO), Vera Etches, recommande l’annulation des collectes de friandises pour l’Halloween dans la capitale fédérale.

La Dre Etches indique que la Dre Theresa Tam s’adressait au pays entier mardi lorsqu’elle a indiqué qu’il n’était pas nécessaire d’annuler Halloween, malgré la pandémie.

«Ottawa a le taux de transmission de la COVID-19 le plus élevé en Ontario, on doit faire les choses différemment ici», soutient Vera Etches.

Les collectes de bonbons ne sont pas formellement interdites pour le moment, mais la médecin-chef de SPO recommande aux parents de trouver des façons originales afin de célébrer l’Halloween uniquement avec les autres membres de son ménage.

«Il y a une possibilité de transmission lorsque les gens touchent les mêmes choses, souligne la Dre Etches. Ce n’est pas une activité essentielle et le gouvernement recommande qu’on limite nos sorties pour les choses essentielles.»

Tendances inquiétantes

Alors que SPO rapporte seulement 45 nouveaux cas confirmés de la COVID-19 au cours des 24 dernières heures — le plus faible nombre depuis plus de deux semaines —, Vera Etches a présenté des tendances troublantes au conseil municipal d’Ottawa mercredi matin.

«La trajectoire sur laquelle nous sommes engagés démontre que si nous ne réduisons pas notre nombre de contacts étroits, nous pourrions atteindre 200 cas par jour avant novembre et 400 d’ici le début du mois de décembre», a lancé la Dre Etches.

Cette dernière a ajouté que le nombre d’hospitalisations liées au nouveau coronavirus a doublé au cours des 20 derniers jours et que le nombre d’établissements frappés par une éclosion du virus a triplé depuis un mois.

SPO rapporte une diminution du nombre de cas actifs connus à Ottawa. Il y a actuellement 769 individus qui ont obtenu un résultat positif à un test de dépistage et qui ne sont pas considérés guéris, soit 70 de moins que mardi. De ce groupe, 48 personnes sont hospitalisées actuellement, dont 10 qui se trouvent aux soins intensifs.

Le nombre d’éclosions continue également sa croissance dans la capitale fédérale, passant de 73 mardi à 77 mercredi. Parmi les établissements touchés, on retrouve l’Hôpital Montfort, le Campus Civic de l’Hôpital d’Ottawa, 16 foyers de soins de longue durée et 12 écoles. La liste complète des endroits aux prises avec une éclosion est disponible sur le tableau de bord mis à jour quotidiennement par SPO.