«La Machine» avait attiré des foules monstres lors de son passage à Ottawa, en 2017.

Coupes du gouvernement Ford: Tourisme Ottawa perd 3,4 M$ de son budget

Les coupes du gouvernement ontarien dans le budget de Tourisme Ottawa représentent près de 3,4 millions de dollars. Des compressions qui auront des effets au niveau du marketing de la promotion et du développement touristique à Ottawa et dans les régions rurales.

La décision du gouvernement aura une portée qui va au-delà de Tourisme Ottawa en tant que tel, précise Catherine Callary, vice-présidente du développement de la destination pour Tourisme Ottawa.

«C’est toute une collectivité qui ressentira les effets, ajoute-t-elle. On connaît tous quelqu’un qui travaille dans un restaurant, un magasin ou un hôtel. Le tourisme est une industrie qui emploie près de 44 000 personnes de manière directe et indirecte. Après 2017, on a compris que le tourisme est un générateur d’économie pour Ottawa.»

Ces coupes représentent près de 15% du budget total de l’organisation. 

Tourisme Ottawa affirme qu’il est encore trop tôt pour parler de pertes d’emploi, mais ajoute que des efforts devront être réalisés pour pallier le manque à gagner dans différents secteurs au niveau des programmes et des services.

La vice-présidente du développement de la destination pour Tourisme Ottawa, Catherine Callary

L’organisation a bon espoir que la province aidera à éponger ce manque à gagner grâce à la nouvelle stratégie de tourisme qui sera bientôt lancée.

«Il y aura peut-être des stratégies pour atténuer les réductions qu’on nous a annoncées», affirme Mme Callary.

Un effet sur La Machine?

Les compressions de la province pourraient mettre en péril le financement pour assurer la venue d’événements d’envergure comme La Machine, craint le conseiller municipal Mathieu Fleury.

Ce dernier rappelle que la Taxe municipale sur l’hébergement (TMH) de 4% imposée aux hôteliers depuis le 1er janvier 2018 est versée directement à Tourisme Ottawa dans le but de faire la promotion d’événements d’envergure, mais que les pertes annoncées par les coupes du gouvernement provincial affecteront le budget.

«La Taxe municipale sur l’hébergement devait financer de nouvelles initiatives. On voulait utiliser ces montants à travers Tourisme Ottawa pour ramener La Machine et de gros événements. Mais eux voudront certainement rééquilibrer leur budget. C’est un peu un pas de côté en ce moment pour stabiliser la situation», confie l’élu du quartier Rideau-Vanier.

Rappelons qu’une rencontre a eu lieu au début du mois d’avril  dans le bureau du maire Jim Watson entre des représentants de la troupe française La Machine et des membres de Tourisme Ottawa. Les discussions entouraient le retour possible de l’événement dès 2022.

De son côté, Tourisme Ottawa se fait plus rassurant et affirme qu’il est encore tôt pour évaluer l’ampleur qu’auront ces compressions budgétaires.

«C’est peu probable que des événements comme La Machine soient impactés. Ce sont plus des programmes, des initiatives de marketing et de promotion qui seront affectés. Il est encore trop tôt pour prendre position sur des sujets comme La Machine», souligne Catherine Callary, vice-présidente du développement de la destination pour Tourisme Ottawa.