La Ville d'Ottawa a promis des crédits de 15,8 millions $ au promoteur Regional Group pour l'aider à absorber les frais de décontamination des anciennes terres des pères Oblats au 175, rue Main.

Coup de pouce de 16 millions $ en échange de logements sociaux

Le comité des finances et du développement économique de la Ville d'Ottawa a promis des crédits de 15,8 millions $ au promoteur Regional Group pour l'aider à absorber les frais de décontamination des anciennes terres des pères Oblats au 175, rue Main.
Dans cet espace central, le promoteur a l'intention d'y construire 976 unités de logement, des immeubles en copropriété, des logements pour personnes âgées ainsi que des commerces au détail.
En retour, Regional Group devra s'engager à construire des logements à prix modique sur le site proposé, a fortement recommandé le maire Jim Watson mardi.
Question de compromis, «les entreprises doivent se rendre compte qu'il y a plus de 10 000 personnes qui attendent d'avoir accès à un logement abordable, a-t-il signalé au cours d'un point de presse. Tout projet devrait avoir une composante de logements abordables.»
Il y aura aussi un bénéfice pour la ville. Une fois le tout terminé, c'est 5,2 millions $ en taxes municipales par année qu'elle pourra récolter des habitants et commerces de la communauté Greystone. À l'heure actuelle, les taxes municipales s'élèvent à 179 000$.
Le plus gros volet de ce projet de 276 millions $ démarrera en 2021. L'aménagement de ce vaste espace pourrait s'étendre sur une période de 10 à 15 ans.
Le conseil municipal devra donner son aval à ce projet pour qu'il voie le jour.