Durant la dernière année, Le Ville d'Ottawa a envoyé 82 595 tonnes de compost à l'usine de Convertus.
Durant la dernière année, Le Ville d'Ottawa a envoyé 82 595 tonnes de compost à l'usine de Convertus.

Compost: partenariat gagnant-gagnant entre Ottawa et North Grenville

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Un partenariat qui verrait bientôt le jour permettrait à la Ville d’Ottawa d’économiser des milliers de dollars chaque année tout en permettant à North Grenville d’offrir un programme de compostage.

La municipalité a approché la capitale fédérale pour obtenir de l’aide avec le lancement de ses collectes de compost.

Selon l’entente préliminaire — qui doit être approuvée par le conseil municipal —, la Ville d’Ottawa permettrait à North Grenville d’envoyer ses matières compostables à l’usine de Convertus.

La capitale fédérale a une entente avec cette entreprise afin de traiter jusqu’à 100 000 tonnes de matières chaque année. Durant la dernière année — avril 2019 à mars 2020 —, Ottawa a envoyé 82 595 tonnes de compost à l'usine.

Selon la directrice intérimaire du service des déchets solides d’Ottawa, Shelley McDonald, la municipalité voisine produirait dans une année l’équivalent de ce que la capitale fédérale produit en une semaine.

Même si ce partenariat devait devenir un modèle exportable dans une majorité de municipalités de l’Est ontarien, Mme McDonald assure qu’Ottawa ne dépasserait pas la limite des 100 000 tonnes en vertu de son entente avec Convertus.

North Grenville aurait la responsabilité de faire la collecte et transporter les matières qui proviennent de son territoire.

L’administration de la Ville d’Ottawa estime que ce partenariat lui permettrait d’économiser entre 80 000$ et 160 000$ par année.

Le conseiller du quartier Rivière, Riley Brockington

Le conseiller du quartier Rivière, Riley Brockington, a indiqué durant la réunion du Comité permanent de la protection de l’environnement, de l’eau et de la gestion des déchets de mardi que ces sommes sont «relativement minimes» et que le principal bénéfice est environnemental puisqu’en ce moment, ces matières jetées par les résidents de North Grenville sont envoyées directement dans un site d’enfouissement.

Le président du Comité, Scott Moffatt, ne veut toutefois pas minimiser l'impact financier de cette entente préliminaire. Il souligne que ce partenariat avec North Grenville en est un à faible risque pour la Ville d’Ottawa et qu’il faut encourager toutes les initiatives pour réaliser des économies de cet ordre.