Un rassemblement à vélo est prévu mercredi matin, dès 7 h 45, au coin de la rue Nicholas et de l’avenue Laurier. Les cyclistes se rendront par la suite devant l’hôtel de ville afin de réclamer des mesures pour assurer leur sécurité.

Collision mortelle: un vélo fantôme devant l’hôtel de ville d’Ottawa

Un vélo fantôme a été installé devant l’hôtel de ville d’Ottawa en mémoire du cycliste qui a perdu la vie jeudi dernier à la suite d’une collision avec une voiture. Le geste symbolique a pour objectif de rappeler l’importance d’avoir des routes sécuritaires pour tous, souligne la conseillère Catherine McKenney.

« Nous avons décidé de l’installer devant l’hôtel de ville parce qu’on voulait envoyer un message clair aux Ottaviens, aux élus, mais aussi au personnel municipal. La Ville a la responsabilité d’assurer la sécurité des usagers de la route qui sont plus vulnérables », explique la conseillère du quartier Somerset qui a cadenassé le vélo peint en blanc lundi soir en compagnie de son collègue Jeff Leiper et
des cyclistes.

Le vélo fantôme se trouve à la place Marion-Dewar à quelques mètres d’où s’est produit l’accident.

« Faisons en sorte que ce soit le dernier vélo fantôme qu’on soit obligé d’installer à Ottawa », a pour sa part tweeté le conseiller Leiper.

À LIRE AUSSI

Mort d'un cycliste à Ottawa: une photo du conducteur diffusée

Une voie cyclable dangereuse, dit le conseiller Leiper

Manifestation de cyclistes à Ottawa: «Ce n’est pas sécuritaire»

Le vélo fantôme se trouve à la place Marion-Dewar à quelques mètres d’où s’est produit l’accident.

Les deux élus et le conseiller Shawn Menard étudient les avenues envisageables afin de réclamer des changements à court et à long terme. Un avis de motion devrait être soumis au conseil lors de la réunion prévue mercredi.

Mme McKenney tient à souligner les efforts déployés par la municipalité au cours des dernières années afin de construire des infrastructures sécuritaires, mais ajoute qu’il reste du chemin à faire.

« Dans les dernières années, nous avons mis en places des mesures pour améliorer la sécurité, comme les voies séparées, mais il y a encore des endroits où c’est dangereux. C’est le cas entre autres des voies partagées entre les cyclistes et les automobilistes comme celle où s’est produit l’accident », ajoute-t-elle.

Selon elle, la Ville pourrait apporter des changements immédiats comme prévoir des feux prioritaires pour les cyclistes ou interdire le virage à droite aux intersections où l’achalandage est élevé.

Un rassemblement à vélo est prévu mercredi matin, dès 7 h 45, au coin de la rue Nicholas et de l’avenue Laurier. Les cyclistes se rendront par la suite devant l’hôtel de ville afin de réclamer des mesures pour assurer leur sécurité. Le trajet sera silencieux afin de rendre hommage au quinquagénaire qui a perdu la vie. Une minute de silence sera observée à la place Marion-Dewar. 

Les organisateurs souhaitent inciter la municipalité à adopter la « Vision zéro » qui met l’accent sur la sécurité des personnes vulnérables qui se déplacent soit à pied, à vélo ou en fauteuil roulant.

Pour sa part, la conseillère McKenney estime que la Ville doit s’engager dans le mouvement Vision zéro et espère que ce sera une priorité pour les élus.

Le Service de police d’Ottawa (SPO) poursuit son enquête alors que le suspect est toujours en cavale. Les autorités soutiennent qu’il s’agit d’un délit de fuite et recherchent le conducteur impliqué. Ce dernier a immobilisé son véhicule deux coins de rue plus loin, sur le pont Mackenzie King, avant de prendre la fuite à pied. Le SPO a publié une image de caméra de surveillance qui montre
le suspect.