Château Laurier: une poursuite se prépare

Patrimoine Ottawa se prépare à se rendre devant les tribunaux pour empêcher la construction d’une annexe du Château Laurier au design controversé.

Une campagne de financement participatif a été mise en ligne sur le site web gofundme.com par Patrimoine Ottawa. On demande l’aide du public pour aider l’organisation «à entreprendre une contestation judiciaire pour protéger l’intégrité de ce symbole important d’Ottawa et du Canada».

Le porte-parole de Patrimoine Ottawa, Robert Moreau, confirme que l’objectif est de contester l’octroi par le conseil municipal d’Ottawa d’un permis en matière de patrimoine à Larco Investments — firme propriétaire du Château Laurier.

Patrimoine Ottawa et le groupe «Les Amis du Château Laurier» avaient retenu les services d’un conseiller juridique au début du mois de juillet. À ce moment, une lettre pour détailler des failles perçues dans le processus d’octroi du permis en matière de patrimoine par la Ville d’Ottawa a été envoyée au maire.

L’avocat de Patrimoine Ottawa soulignait notamment que la délégation de pouvoirs aux fonctionnaires pour déterminer les critères d’acceptabilité des plans de l’annexe soumis par Larco Investments n’a pas été réalisée en suivant les règles de la municipalité. Leurs décisions seraient invalides, arguait le juriste Michael S. Polowin.

M. Moreau n’a pas voulu confirmer si ces arguments seraient inclus dans l’éventuelle contestation de la décision du conseil municipal, ne souhaitant pas dévoiler trop rapidement sa stratégie devant la Cour supérieure de l’Ontario.

Dans un communiqué, Patrimoine Ottawa confirme avoir embauché Me Polowin et, à titre de co-avocat, Marc Denhez pour conseiller l’organisme de défense du patrimoine quant aux «options juridiques à envisager selon l’avenir qui se dessine pour le Château Laurier».

Robert Moreau indique que la contestation juridique devrait être déposée avant le dépôt d’une demande de dérogation mineure nécessaire à la construction de l’annexe par Larco Investments qui devrait avoir lieu en septembre.

En parallèle des démarches devant les tribunaux, le porte-parole de Patrimoine Ottawa annonce que l’organisme entend se faire entendre devant le comité de dérogation de la Ville d’Ottawa. Les membres du public qui souhaitent empêcher la construction de l’annexe du Château Laurier pourraient, par exemple, être invités à envoyer des lettres aux membres de ce comité pour les inviter à refuser la demande de dérogation mineure.