Château Laurier: une motion de Fleury rejetée de justesse

À la veille du vote décisif du comité d’urbanisme au sujet de la cinquième esquisse proposée par Larco Investments pour l’agrandissement du Château Laurier, le conseiller de Rideau-Vanier Mathieu Fleury a tenté, en vain, qu’il y ait un retour à la case départ dans ce dossier mercredi.

Insatisfait du plus récent croquis présenté en mai, l’élu a non seulement proposé que l’entreprise retourne encore faire ses devoirs mais il a tenté de faire adopter une motion qui, si elle avait été adoptée, aurait retiré au propriétaire le permis en matière de patrimoine accordé par la Ville d’Ottawa en juin 2018.

Or, les élus se sont opposés à la motion à l’issue d’un vote serré de 12 contre 10. Une décision que le conseiller s’explique mal.

«Personne n’aime leurs propositions ou n’est épaté par ce qu’ils soumettent, alors on avait une opportunité de corriger le processus et de tout redémarrer», a-t-il dit. Le maire Jim Watson a indiqué le mois dernier qu’il s’en remettait au comité d’urbanisme pour prendre la décision sur ce projet d’expansion, même s’il considère que l’annexe ressemble un peu «à un conteneur maritime».