Les élus d’Ottawa demandent que la façade rénovée du Château Laurier soit moins uniforme et qu’il y ait plus de pierres calcaires.

Château Laurier: Patrimoine Ottawa met en garde les élus

Les élus d’Ottawa pourraient ne pas avoir le dernier mot quant au projet d’agrandissement du Château Laurier, prévient le président de Patrimoine Ottawa.

« Si le conseil approuve la motion mercredi, il n’y aura aucune possibilité de rejeter le nouveau dessin à cause des problèmes patrimoniaux. La Loi sur le patrimoine de l’Ontario ne s’appliquera plus », mentionne David Jeanes, président de l’organisme. Il ajoute que le personnel municipal ne devrait pas avoir le pouvoir d’approuver le projet. Cette tâche devrait revenir aux membres du conseil.

Le Comité de l’urbanisme a approuvé, mardi, la recommandation visant à ce que le personnel travaille avec le requérant pour rendre plus compatible visuellement l’ajout proposé pour le Château Laurier. Les élus demandent entre autres que la façade soit moins uniforme et qu’il y ait plus de pierres calcaires.

Patrimoine Ottawa appuie cette initiative, mais croit que des mesures supplémentaires devraient être mises en place pour assurer que les prochaines modifications au plan d’agrandissement mettent en valeur le lieu historique.

Les membres du Comité de l’urbanisme n’avaient pas de questions à poser à l’architecte derrière le projet d’agrandissement qui était dans la salle de réunion. Ce dernier n’a pas voulu répondre aux questions des journalistes.

De son côté, le conseiller Mathieu Fleury estime que la motion approuvée par le Comité permettra de donner des résultats. Cette dernière donnera l’occasion aux architectes de retourner à la table à dessin.

« L’approche mise de l’avant permet de poursuivre le travail pour la modification des façades et des matériaux. Je suis inconfortable avec l’aspect d’un bâtiment soi-disant moderne. Je pense que l’ajout doit représenter l’évolution du bâtiment actuel. Je trouve que c’est trop massif et que ça ressemble à un bâtiment industriel. Il faut une vision, une meilleure proximité avec le parc Major et un meilleur reflet du bâtiment actuel. Il y a beaucoup de travail à faire », confie le conseiller du quartier Rideau-Vanier.

Le conseil municipal doit se pencher sur le dossier lors de la réunion de mercredi.