Après deux ans, l’agrandissement du Château Laurier peut aller de l’avant.

Château Laurier: le conseil va de l’avant

Après près de deux années de tergiversations, le projet d’agrandissement du Château Laurier a reçu l’aval du conseil municipal, mercredi, mais sous certaines conditions. Les architectes devront retourner à la table à dessin et collaborer avec le personnel de la Ville pour que l’ajout proposé soit plus compatible visuellement.

Le personnel aura la responsabilité d’approuver la conception finale, mais devra présenter le plan de site aux élus.

Larco Investments, le propriétaire de l’hôtel centenaire, propose la construction d’une annexe de sept étages à l’arrière de l’édifice. Le nouveau plan devra inclure plus de pierre calcaire dans les matériaux utilisés. Les architectes devront rendre la façade nord moins uniforme et intégrer des motifs et des proportions géométriques inspirés du bâtiment original.

Le maire Jim Watson s’est dit satisfait de la décision. Ce dernier avait vertement critiqué la première ébauche il y a deux ans.

« On pourrait présenter des plans des dizaines de fois et il y aura toujours des gens mécontents. Je pense que la proposition a beaucoup progressé depuis la première version. Ils ont soumis une proposition qui est nettement meilleure que la première fois », soutient M. Watson.

Le premier magistrat fait le pari qu’une fois la nouvelle section construite, les gens se rallieront derrière la décision et aimeront ce qui a été décidé.

« Je pense que parfois les gens sont contre des projets comme ça, mais à la fin de la construction ces mêmes personnes pensent que c’est un bel édifice. Je l’ai vu pendant ma carrière. C’est ce qui s’est passé avec le CNA », mentionne le maire Watson.