CCN a procédé au lancement officiel de la cinquantième saison de patinage sur la plus grande patinoire du monde.

C'est parti pour la 50e saison de patinage sur le canal Rideau

Les adeptes de patinage ont poussé un soupir de soulagement samedi matin alors que la patinoire du canal Rideau a enfin été ouverte aux citoyens de la région.

La Commission de la capitale nationale (CCN) a procédé au lancement officiel de la cinquantième saison de patinage sur la plus grande patinoire du monde. 

La CCN a rendu disponible aux patineurs un tronçon de 2,3 km sur le canal entre les escaliers de la rue Bank et ceux situés près du pont Prétoria. 

«Comme vous le savez, l’ouverture de la patinoire du canal Rideau est toujours une journée très spéciale dans le calendrier de la capitale», a lancé d’entrée de jeu, le grand patron de la CCN, Tobi Nussbaum. «Chaque année, ce site patrimonial de l’UNESCO se transforme en patinoire de renommée mondiale.»

Des artistes de la Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg ont d’ailleurs effectués une danse traditionnelle pour lancer officiellement les festivités.

La ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna, a pris le temps de témoigner du cachet historique que revêt l’ouverture de samedi matin.

«Je sais que tout le monde avait hâte que le canal soit ouvert. On a eu des conditions assez difficiles qui nous ont empêchés de procéder à l’ouverture plus tôt.»

Même si le patinage était permis sur le canal Rideau depuis sa construction, ce n’est pas avant la saison hivernale de 1970 que la CCN a débloqué une portion du canal pour y tenir des activités de patinage mieux contrôlées.

M. Nussbaum a aussi tenu à souligner le travail acharné de l’équipe d’entretien de la patinoire.

«Je veux remercier toute l’équipe d’entretien qui a déployé de grands efforts pour faire en sorte qu’on puisse ouvrir le canal aujourd’hui. Ils ne sont pas seulement des maîtres d’entretien de glace, mais ils ne sont aussi pas de mauvais danseurs hip-hop», a lancé M. Nussbaum à la blague, faisant référence à la vidéo de rap Glace, glace, pas prête? (Ice, Ice, Maybe?) qui a été publiée par la CCN mercredi dernier. 

La durée moyenne de la saison de patinage sur le canal est de 50 jours. Lorsqu’elle est ouverte sur toute sa longueur, la patinoire du canal s’échelonne sur 7,8 km. Près d’un million de visiteurs de partout à travers le monde s’y rendent chaque année.

La ministre McKenna a d’ailleurs qualifié la saison de patinage d’«opportunité économique importante pour la ville. Des gens de partout se déplacent expressément pour patiner sur le canal et ils peuvent enfin le faire maintenant.»

La CCN a débloqué un tronçon de 2,3 km sur le canal entre les escaliers de la rue Bank et ceux situés près du pont Prétoria.

Patinoires ouvertes à Gatineau

La Ville de Gatineau a aussi procédé à l’ouverture de patinoires sur son territoire samedi. 

Alors que la patinoire du parc Maclaren a été ouverte vendredi, la Ville a annoncé l’ouverture de sa patinoire extérieure du ruisseau de la Brasserie. 

«Symbole hivernal du plein air urbain, la patinoire du ruisseau de la Brasserie est un beau projet mobilisateur qui donne du cachet au centre-ville de Gatineau», a souligné la Ville de Gatineau par voie de communiqué. 

La patinoire du ruisseau de la Brasserie sera ouverte au public tous les jours 10 h à 22 h.