La capitale fédérale détient 25 bâtiments certifiés LEED.

Certification LEED: Ottawa au sommet du palmarès

La Ville d'Ottawa se classe ex aequo avec Calgary pour le plus grand nombre de certifications LEED respectueux de l'environnement décernées par le Conseil du bâtiment durable du Canada pour ses infrastructures municipales.
Dans un rapport présenté mardi au Comité de l'environnement et de la protection climatique, on apprend que la capitale fédérale détient 25 bâtiments certifiés LEED, au même titre que la métopole albertaine. Les villes d'Edmonton (17), Vancouver (17) et Toronto (13) suivent au classement national. 
En 2016, quatre édifices ont reçu la certification, soit le garage d'autobus articulés et le centre de répartition d'OC Transpo, le Complexe récréatif Richcraft et le projet d'agrandisement du Centre communautaire de Greenboro. 
La Ville vise également la certification LEED pour les casernes de pompiers 36 et 55, qui seront toutes deux déménagées et reconstruites, ainsi que pour le projet d'agrandissement du Centre récréatif François-Dupuis, dans le secteur Orléans. D'autres bâtiments et sites déjà existants sont en cours d'évaluation LEED, dont le Complexe récréatif Minto et deux dépôts d'entretien municipal. 
Selon la politique municipale en vigueur depuis 2005 à Ottawa, la certification LEED est obligatoire pour tous les nouveaux bâtiments d'une superficie au sol supérieure à 500 mètres carrés. 
Le programme LEED consiste en un système d'évaluation qui atteste qu'un bâtiment a atteint un degré d'efficacité énergétique donné et que ses effets sur l'environnement en sont atténués.