La libérale Lucille Collard a obtenu 52 % des voix pour l’emporter dans Ottawa-Vanier tandis que Stephen Blais a récolté 55% des votes pour devenir le nouveau député libéral dans Orléans.

Balayage libéral dans Orléans et Ottawa-Vanier

Sans surprise, les libéraux provinciaux en Ontario ont facilement conservé les sièges d’Orléans et d’Ottawa-Vanier lors d’élections complémentaires tenues jeudi.

La candidate libérale dans Ottawa-Vanier, Lucille Collard, a recueilli 52 % des suffrages exprimés, selon les résultats non officiels d’Élections Ontario. La candidate néo-démocrate Myriam Djilane est arrivée deuxième avec 25 % des voix tandis que le représentant du Parti progressiste-conservateur (PPC), Patrick Mayangi, s’est classé troisième avec 11 % des votes. 

Dans Orléans, Stephen Blais, a aisément emporté avec 55 % des votes. 

La candidate du PPC, Nathalie Montgomery a terminé en deuxième place avec 23 % des voix tandis que Manon Parrot du NPD s’est classée troisième avec 15 % des votes.

Mme Collard et M. Blais étaient accompagnés du chef intérimaire libéral John Fraser et de la députée Amanda Simard sur l’estrade d’un resto-bar du chemin Ogilvie lorsqu’ils se sont adressés à leurs partisans après leur victoire respective.

« Je suis sur un nuage », a laissé tomber Mme Collard, ancienne présidente du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario.

« La victoire d’aujourd’hui envoie un message très important à Queen’s Park. Les gens d’Ottawa-Vanier tiennent à leurs valeurs. Leur valeur de collaboration, leur valeur d’inclusion, ils ne veulent pas les perdre. Ce sont les libéraux qui vont maintenir ces valeurs », a lancé Mme Collard.

Les élues fédérales Mona Fortier et Marie-France Lalonde étaient aux célébrations de la victoire, comme certains conseillers municipaux d’Ottawa, dont Tim Tierney.

Le nouvel élu dans Orléans, le conseiller municipal de Cumberland Stephen Blais, a affirmé que les libéraux « sont de retour ».

Le taux de participation dans Ottawa-Vanier n’a été que d’un peu plus de 19 % tandis qu’il s’est élevé à 23 % dans Orléans.

Les deux circonscriptions étaient vacantes depuis l’été 2019. L’ancienne députée provinciale d’Orléans, Marie-France Lalonde, a quitté son siège à Queen’s Park en septembre 2019 et fut élue députée fédérale de la même circonscription lors du scrutin général du 21 octobre dernier. Nathalie Des Rosiers, qui a représenté la circonscription d’Ottawa-Vanier de novembre 2016 au 31 juillet 2019, a accepté le poste de directrice principale de Massey College, à Toronto.

La représentation des partis politiques à Queen’s Park se lit maintenant comme suit : Parti progressiste conservateur (73 députés), NPD (40), Parti libéral de l’Ontario (8), Parti vert de l’Ontario (1) et deux indépendants.

Malgré le maintien de ses deux sièges, le Parti libéral n’a toujours pas le statut de parti officiel à Queen’s Park puisqu’il faut douze députés élus pour avoir cette reconnaissance. 

La prochaine élection générale dans la province, la 43e, aura lieu au plus tard le 2 juin 2022.