La maison O'Brien a été construite en 1930.

Avenir incertain pour la maison O'Brien

La Commission de la capitale nationale (CCN) cherche une nouvelle vocation pour la maison O'Brien, la même qui a servi lors de la conférence ayant mené au célèbre accord du lac Meech, en 1987.
Située sur un promontoire à l'extrémité sud-est du lac Meech, cette résidence était utilisée comme centre de conférences et de formation par le gouvernement fédéral, tout comme sa voisine, la maison Willson.
La maison O'Brien est une résidence historique construite en 1930 par Ambrose O'Brien, dont la famille possédait l'entreprise Confederation construction. Férue de sport professionnel, la famille a créé la National Hockey Association, précurseur de la Ligue nationale de hockey (LNH). Ambrose O'Brien fut d'ailleurs le premier propriétaire du Canadien de Montréal. La Maison O'Brien, qui a aussi porté le nom de Kincora Lodge, figure au Répertoire du patrimoine culturel du Québec.
La résidence du lac Meech est demeurée la propriété de la famille O'Brien jusqu'en 1964, alors qu'elle a été achetée par le gouvernement du Canada. La CCN en a pris le contrôle au début des années 1970. La résidence de trois étages a une superficie est de 760 mètres carrés (8180 pieds carrés). La CCN y a fait exécuter des travaux majeurs de rénovation et de réhabilitation, durant les années 2000.
Selon le porte-parole de la CCN, Mario Tremblay, la maison O'Brien n'est plus utilisée pour l'organisation de conférences, depuis quelques années, alors que la maison Willson l'est encore. La CCN cherche un locataire pour cette résidence, qui devra faire en sorte que le site soit accessible aux visiteurs et aux résidents de la capitale. Toute proposition présentée à la CCN pour la maison O'Brien devra respecter le caractère culturel et l'environnement sensible du site et tenir compte du fait qu'elle se trouve dans le parc de la Gatineau, qui est un parc de conservation.