Aucune garantie que le train léger sera prêt à temps

Le directeur des Services du transport en commun à la Ville d’Ottawa n’est pas en mesure de confirmer si les travaux du train léger seront terminés pour le 2 novembre, un peu moins de quatre mois avant la date prévue.

John Manconi a déclaré aux membres du Comité des finances et du développement économique, mardi, qu’il a encore besoin de temps avant d’atteindre «le niveau de confiance ultime» pour affirmer que le projet sera terminé dans les temps. «On y va au jour le jour et semaine par semaine. Au fur et à mesure que les tests avanceront pendant l’été, nous aurons une meilleure idée. Je sais que tout le monde aimerait que je puisse garantir que la construction sera terminée le 2 novembre, mais ce n’est pas possible pour l’instant», confie M. Manconi.

Ce dernier assure qu’il n’attendra pas à la dernière minute pour aviser les élus si les 13 stations du corridor ne sont pas prêtes dans les temps.

La conseillère Diane Deans a émis certaines craintes au directeur des Services du transport en commun. Seize semaines pour remettre les clefs d’un projet d’une telle envergure «ça me semble monumental», a-t-elle déclaré.

M. Manconi a confirmé que chaque jour compte d’ici le 2 novembre. Au cours des quatre prochains mois, les efforts seront concentrés sur la construction, les tests de mise en service et la certification des systèmes. 

De son côté, le consortium Groupe de transport Rideau (RTG) est confiant de pouvoir respecter le calendrier et remettre les clefs à la Ville le 2 novembre prochain. Rappelons que le projet de 2,13 milliards$ accuse un retard de six mois et que la construction devait être complétée le 24 mai dernier.

L’avancement des travaux dans la station Rideau est particulièrement important pour respecter l’échéancier. Les ouvriers y sont à l’œuvre 24 heures sur 24, sept jours sur sept depuis plus d’un mois. L’affaissement d’une portion de la rue Rideau en juin 2016 a occasionné du retard dans les travaux. 

Parmi les activités à surveiller, on compte les essais de wagons d’un bout à l’autre du corridor de 12,5 km entre les stations Blair et Pré Tunney en mode automatique. 

La prochaine mise à jour sur la Ligne de la Confédération aura lieu le 7 août à cause de la pause estivale. Entre temps, les conseillers recevront des notes de service pour les tenir informés.

LE TRAIN LÉGER EN CHIFFRES

  • 34 véhicules sur rail
  • 60 ascenseurs
  • 41 escaliers roulants
  • 883 caméras en circuit fermé
  • 1912 haut-parleurs pour les annonces aux passagers
  • 49 panneaux indicateurs
  • 133 portillons d’accès
  • 54 distributrices de billets
  • 6,6 millions d’heures de travail

Source : Ville d’Ottawa