Le refuge de l'Armée du Salut sera érigé au 333, chemin Montréal à Ottawa.
Le refuge de l'Armée du Salut sera érigé au 333, chemin Montréal à Ottawa.

Armée du Salut: l’appel de SOS Vanier rejeté par le tribunal

Les modifications de zonage nécessaires pour le controversé déménagement du refuge de l’Armée du Salut sur le chemin Montréal sont jugées appropriées par le Tribunal d’appel de l’aménagement local (TAAL).

Le groupe SOS Vanier, qui s’oppose au projet de construction du refuge, avait porté en appel la décision de la Ville d’Ottawa d’approuver un changement de zonage qui donnait le feu vert aux travaux de construction.

Les audiences ont eu lieu en janvier dernier devant le Tribunal d’appel de l’aménagement local. Les opposants au projet faisaient valoir que la construction du refuge allait à l’encontre du règlement de zonage de la Ville d’Ottawa.

Le TAAL a finalement jugé que les modifications de zonage approuvées par la Ville étaient convenables.

«Le Tribunal conclut [...] que les appelants n’ont pas présenté assez d’éléments probants pour soutenir la charge que leur imposaient les appels et pour établir que les instruments d’urbanisme qui ont été présentés ne représentaient pas un bon aménagement du territoire», peut-on lire dans la décision d’une centaine de pages rendue par le TAAL.

En conséquence, le tribunal approuve les modifications apportées par la Ville et rejette tous les appels en lien avec ce règlement de zonage.

Le refuge de l'Armée du Salut sera érigé au 333, chemin Montréal à Ottawa.

Les opposants ne cachent pas leur déception envers la décision du TAAL

«Nous sommes conscients de la décision du TAAL et nous sommes déçus», a mentionné la zone d’amélioration commerciale, Quartier Vanier, sur son compte Twitter.

Ces derniers affirment qu’ils étudient présentement leurs options et qu’ils fourniront une réponse formelle en début de semaine une fois qu’ils auront analysé la décision du tribunal.

«Nous prendrons le temps d’analyser et de fournir notre réponse avec VCA lundi. Nous remercions nos entreprises, nos partenaires et notre communauté qui ont relevé ce défi et continueront de s’efforcer pour que chaque famille à Ottawa ait un foyer sûr et sain.»

Rappelons que le projet de refuge devait compter 350 lits, mais l’organisme a revu ce nombre à la baisse il y a un an. L’Armée du Salut avait annoncé en juin 2019 que le nouveau refuge compterait plutôt 70 lits.