«Les comportements allégués contre ces individus vont à l’encontre des valeurs de la police d’Ottawa», a réagi lundi le chef Bordeleau.

Accusations contre deux policiers d'Ottawa: Bordeleau mécontent

Le chef de police d’Ottawa, Charles Bordeleau, s’est dit « très déçu » de voir deux de ses policiers inculpés d’agressions sexuelles.

Le sergent Aasim Ansari fait l’objet d’une enquête de l’Unité des enquêtes spéciales (UES) pour une plainte d’agression sexuelle sur une femme alors qu’il était en fonction.

Les faits reprochés remontent à octobre 2017.

Le policier Eric Post fait face à deux accusations d’agression sexuelle pour un total de 32 chefs, incluant aussi séquestration et harcèlement.

« Le public doit savoir que le Service de police d’Ottawa est composé de policiers et policières professionnels et que les comportements allégués contre ces individus vont à l’encontre des valeurs de la police d’Ottawa », a réagi lundi le chef Bordeleau.