L'accident d'un autobus d'OC Transpo a causé la mort de trois personnes, en plus de faire 23 blessés, vendredi.

Accident d'autobus à Ottawa: des familles en quête de réponses

Certains résidents se sont déplacés au Centre des aînés Churchill à Ottawa vendredi soir en quête d’informations concernant l’état de santé de leurs proches impliqués dans l’accident d’autobus.

C’est le cas de Mary Hawkeye qui était sans nouvelle de son fils de 26 ans depuis l’accident.

« Je suis ici pour savoir si notre fils était dans l’autobus. On a essayé de l’appeler toute l’après-midi, mais on tombe directement sur sa boîte vocale. Il habite au centre-ville et nous avons raison de croire qu’il aurait pu être dans l’autobus au moment de l’accident. »

Après avoir passé un après-midi sous le stress intense, Mme Hawkeye reconnaît que les dernières heures ont été extrêmement difficiles pour elle et sa famille. « C’est très chaotique en ce moment. Nous sommes sans réponse à nos questions. C’est très effrayant. »

Heureusement, quelques minutes plus tard, Mme Hawkeye apprenait que son fils est sain et sauf. « Nous sommes tellement soulagés d’apprendre qu’il se porte bien. Nous ne savons toujours pas s’il se trouvait dans l’autobus ou non, mais au moins on sait qu’il est sauf. »

Mme Hawkeye souhaite tout de même offrir son support aux familles qui vivent une situation comme la sienne. « Je prie pour ces familles qui doivent passer à travers ces moments difficiles. Tous ceux qui connaissent quelqu’un qui était à bord de cet autobus, je ressens leur douleur. »