Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le nouveau quartier Zibi devrait être carboneutre.
Le nouveau quartier Zibi devrait être carboneutre.

23 millions pour le chauffage et le refroidissement carboneutre à Zibi

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La Fédération canadienne des municipalités (FCM) remet 23 millions $ à Hydro Ottawa pour la réalisation du système carboneutre de chauffage et de refroidissement des bâtiments du nouveau quartier Zibi.

Le président de Zibi, Jeff Westeinde, a annoncé ses intentions plus tôt cet hiver. La FCM a confirmé mercredi sa participation financière de 23 millions permettant l’aménagement des systèmes de réglage de température à travers son Fonds municipal vert. Il s’agit d’un prêt de 20 millions auquel s’ajoute une subvention de 3 millions.

À LIRE AUSSI: Zéro carbone et 5G à Zibi

Le système de refroidissement s’alimentera dans les eaux fraîches de la rivière des Outaouais, alors que le chauffage prendra sa source dans la chaleur résiduelle produite par l’usine Kruger, à quelques mètres du quartier.

Ces technologies contribuent à faire de Zibi un quartier carboneutre en éliminant les émissions de gaz à effet de serre (GES) associé au chauffage et au refroidissement des bâtiments, profitant de l’hydroélectricité produite sur place par Hydro Ottawa, «Ce projet contribue à faire (du développement) de ce quartier le plus durable au Canada», a vanté la ministre des Infrastructures, Catherine McKenna.

Pour le maire Maxime Pedneaud-Jobin, «il s’agit d’un autre projet où la collaboration entre Ottawa et Gatineau a été cruciale».

« Les gains d’efficacité énergétique nous permettront de franchir le tiers de la distance qui nous sépare de nos objectifs de (l’Accord de) Paris. Le premier quartier carboneutre de la région d’Ottawa-Gatineau permettra de réduire les émissions et d’accroître la viabilité des systèmes énergétiques du quartier», a souligné le ministre fédéral des Ressources naturelles, Seamus O’Regan Jr.

Tramway
Le maire de Gatineau n’a pas manqué de mentionner dans son discours le projet du futur tramway, qui doit – un jour – passer tout près de Zibi. Le député fédéral de Hull-Aylmer n’a pu s’empêcher de lever les deux pouces devant sa caméra lors de la conférence de presse virtuelle.

Le projet de tramway n’est pas entièrement ficelé, alors que le fédéral n’a pas officiellement confirmé sa participation.

«Il n’y a pas d’annonce, encore, non», a dit la ministre McKenna.

Les programmes gouvernementaux calculent l’achalandage et la population pour réaliser de tels projets de transport en commun. Gatineau ne satisfait pas aux exigences gouvernementales de ces programmes «réguliers».

Cet hiver, toutefois, le gouvernement fédéral a annoncé un investissement de près de 15 milliards sur huit ans pour le transport en commun au Canada.

Le député de Hull-Aylmer, Greg Fergus, a affirmé à l’époque qu’il s’agissait du programme idéal pour le projet de tramway à Gatineau. «C’est clairement une porte qui s’ouvre pour cette possibilité-là», avait-il commenté.

La ministre McKenna n’a pas voulu dire si son gouvernement état prêt utiliser une partie de cette nouvelle enveloppe de 15 milliards pour réaliser le projet de tramway avec la Ville de Gatineau et le gouvernement québécois. «On travaille avec Québec et Gatineau pour avoir les informations requises.»