Ottawa a besoin de trois nouvelles casernes

Dominique La Haye
Dominique La Haye
Le Droit
Pour assurer la sécurité des résidants d'Ottawa, trois casernes devront être construites au cours des prochaines années dans les secteurs en pleine croissance que sont Orléans, Barrhaven et Kanata.
Un rapport du Service des incendies d'Ottawa, présenté jeudi à un comité municipal, a identifié ces trois secteurs prioritaires, où le temps de réponse des pompiers sera mis en jeu si aucune nouvelle installation n'est construite.
Si les futures casernes devront ouvrir leurs portes en 2010 à Kanata et à Barrhaven, celle d'Orléans, bordée par les chemins Innes, Trim, Navan et Renaud, devra pour sa part attendre jusqu'en 2015.
Les prévisions de la croissance de la population de ce secteur à l'est sont deux fois moins élevées qu'à l'ouest et au sud d'Ottawa. Dans l'intervalle, le rapport propose de miser sur les technologies pour s'assurer que le services des incendies à Orléans puisse maintenir un temps de réponse sécuritaire.
«La croissance à Orléans commencera à présenter de sérieux défis au Service des incendies d'Ottawa, étant donné que celui-ci peine déjà à rencontrer son temps de réponse fixé à sept minutes et sept secondes, 90 % du temps», souligne le rapport.
Le service des incendies envisage ainsi de se doter à Orléans de GPS, d'un système modifiant le cycle des feux de circulation et d'une cartographie à bord des véhicules.
Le rapport propose aussi de répartir les véhicules hors de la caserne pour accélérer. Sur un temps de réponse de 6 minutes, ces mesures et technologies peuvent permettre de gagner jusqu'à une minute.
Le rapport propose aussi de devancer de deux ans l'ouverture de la caserne à Barrhaven désormais prévue pour 2010. Sa construction débuterait donc l'an prochain. Pour atténuer les tensions liées au fonctionnement de la future caserne, cette dernière partagerait les mêmes pompiers qui desservant actuellement la caserne existante à Barrhaven. Cette mesure permettra à la Ville d'économiser 1,9 million $.
Une caserne devrait aussi être construite l'an prochain à Kanata et ouvrir l'année suivante. Pour réaliser des économies différées de 3 millions $, la mise en service des camions à échelles portatives des nouvelles casernes au sud et à l'ouest serait reportée à 2011.
Ces mesures sont nécessaires, puisque le conseil municipal avait déjà mandaté le service des incendies à trouver des économies de 3,15 millions $ sur trois ans. Le rapport déposé vendredi a été reçu par le comité et devra être approuvé par le conseil municipal ainsi que dans le budget 2009 en décembre.