Le président d'Opération Nez Rouge, Jean-Marie De Koninck

Opération Nez Rouge de retour presque partout

Trente-quatre ans après son lancement, Opération Nez Rouge sera de retour presque partout au Québec du 1er au 31 décembre.

Jeudi, au lancement de la campagne de promotion qui qualifie le service de raccompagnement qu’il a fondé en 1984 de «classique du temps des Fêtes», le président Jean-Marie De Koninck a d’ailleurs signalé que 90% de la population du Québec aurait accès à Opération Nez Rouge cette année. «Il y a seulement certains endroits dans le Nord qui ne sont pas couverts», indique M. De Koninck, ajoutant que l’organisme est également présent dans toutes les provinces canadiennes à l’exception de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve et du Labrador.

Pour la Ville de Québec, le président a ajouté que le nombre de raccompagnements était passé de 463 en 1984 à près de 6000 l’an dernier et que le nombre de bénévoles avait fait un bon de 250 à 6400 en 34 ans.

Mentalités changées

La présence d’un service de raccompagnement durant la période des Fêtes a d’ailleurs contribué à faire changer les mentalités en matière d’alcool au volant, l’alcool étant dorénavant impliqué dans seulement 30 % des accidents mortels alors qu’on parlait à l’époque de la moitié. 

Et avec l’imminence de la légalisation de la marijuana, Jean-Marie De Koninck a ajouté que la mission de son organisme était toujours aussi pertinente. «Nous ne demandons pas aux gens pour quelle raison ils ne sont pas en état de conduire, nous leur offrons le service. Ça s’inscrit dans la continuité de notre mission.»