Jason Burns, président de la Fondation Pat Burns.

Opération Nez Rouge de retour pour une 35e année en Outaouais

Jason Burns en a raconté une bonne sur son célèbre père Pat, mardi.

Dans le cadre d’une conférence de presse pour annoncer le début des activités de Nez rouge en Outaouais, le fils du célèbre entraîneur de hockey y est allé d’une anecdote remontant à la fin des années 1980.

Jason Burns a pris la parole, puisque la Fondation Pat-Burns est le nouveau maître d’œuvre de la campagne Nez rouge en Outaouais.

« Je vais reculer de 30 ans, a lancé Jason Burns. Mon père était coach du Canadien. Nous étions chez un ancien policier de Gatineau (un ami et ex-collègue de l’entraîneur). Le vin semblait excellent, car il coulait plus qu’à flots. On parle, ici, de la fin des années 1980. Les gens n’étaient pas à 100 % sensibilisés au fait que l’alcool et la route n’allaient pas ensemble. Et malheureusement, mon père faisait partie de cette catégorie-là. »

Le jeune Jason Burns a été témoin d’une discussion qui l’a marqué.

« Pendant qu’on s’en allait, papa avait de la misère à mettre ses bottes. Quelqu’un a dit : “Pat, tu ne devrais pas conduire”. Papa a dit : “Ben non, chu correct”... Puis, quand il a fini de se chausser, quelqu’un a encore dit : “Pat ! Tu ne devrais vraiment pas conduire. Parce que je tiens à te rappeler que cette année, c’est toi le président d’honneur de Nez rouge !” »

Le père et son fils ont pris Nez rouge, et, le lendemain, personne ne pouvait dire que la vedette s’était fait arrêtée ivre au volant.

25 000 $

La Fondation Pat-Burns veut amasser 25 000 $ cette année afin d’aider financièrement la relève sportive de la région.

Les coprésidents d’honneur, cette année, sont Nicolas Gosselin, de Planète mobile Rogers, et de Phillip Gauthier, de GMS Securité.

Nez rouge couvrira les territoires de Gatineau, Cantley, Chelsea, La Pêche, L’Ange-Gardien, Pontiac et de Val-des-Monts.

Le service sera disponible les 29 et 30 novembre, ainsi que les 5, 6, 7, 12, 13, 14, 19, 20, 21, 27, 28 et 31 décembre.

Une application mobile « Nez rouge » peut être téléchargée sur les appareils mobiles.

Cette même application peut servir à s’inscrire en tant que bénévole.

La campagne nationale compte sur l’humoriste Alexandre Barrette comme porte-parole.