Norman MacMillan et Paulette Lalande ont été honorés par le ministre Mathieu Lacombe lors d’une soirée au Château Montebello, vendredi.

Norman MacMillan et Paulette Lalande reçoivent la médaille de l’Assemblée nationale

L’ex-député libéral de Papineau, Norman MacMillan, et l’ancienne mairesse de Plaisance et préfète de la MRC de Papineau, Paulette Lalande, sont désormais décorés d’une médaille de l’Assemblée nationale.

Les deux visages bien connus du paysage médiatique régional ont été honorés, vendredi soir, par l’actuel député de Papineau et ministre responsable de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, lors d’une cérémonie tenue au Club de golf Fairmont Le Château Montebello afin de souligner de leur contribution à titre de «pionniers de la circonscription de Papineau». Les médailles décernées visent à souligner «l’ensemble de l’œuvre» de M. MacMillan et Mme Lalande.

Norman MacMillan a occupé un siège de conseiller municipal au sein de l’ancienne Ville de Buckingham durant sept années avant de faire le saut en politique provinciale à la fin des années 1980. Il a succédé au député libéral Mark Assad en mai 1989, lors d’une élection partielle tenue dans le comté Papineau, et a ensuite gardé la mainmise sur son siège jusqu’à sa retraite annoncée à l’automne 2012.

Durant ses 23 années passées à l’Assemblée nationale, M. MacMillan a notamment occupé les fonctions de ministre responsable de l’Outaouais, ministre délégué aux Transports du Québec et whip en chef du gouvernement.

«Même si sur certains grands enjeux dans l’Outaouais, nous ne sommes pas nécessairement d’accord et que nous sommes d’une famille politique différente, j’ai toujours eu beaucoup de respect pour lui. D’ailleurs, sur le terrain, les gens m’en parlent encore. Je pense qu’il a été un très bon député et ça me fait plaisir de l’honorer», a déclaré Mathieu Lacombe.

Quant à Mme Lalande, cette ex-enseignante de carrière, elle a été mairesse de la municipalité de Plaisance durant deux décennies en plus d’avoir occupé le rôle de préfète de la MRC de Papineau pendant 15 années avant de tirer sa révérence de la scène politique à l’automne 2017.

«Mme Lalande est encore active. Je la croise encore souvent sur le terrain. Infatigable, certains vont dire fatigante, mais je pense qu’elle revendique ce titre-là avec beaucoup de fierté. Elle réussit à mener ses projets à terme», a commenté M. Lacombe.

M. MacMillan avoue avoir été surpris lorsqu’il a reçu l’appel de M. Lacombe, de la Coalition Avenir Québec, afin de l’informer de cette distinction.

«Je ne pensais jamais que moi-même, un jour, je serais honoré avec une médaille de l’Assemblée nationale, et ce par un autre parti politique. Je suis très honoré et j’accepte cette reconnaissance avec une grande fierté», a indiqué M. MacMillan.