Les amateurs de course extrême ont participé au Yéti Challenge, samedi.

Neige, Yéti et course à obstacles

Le Yéti a laissé l'Himalaya le temps d'une journée, samedi, pour effrayer les participants d'une course à obstacles hivernale à la Station de ski Edelweiss.
Une soixantaine de personnes ont tenté d'échapper à la créature légendaire sur une course parsemée d'embûches. Murs d'escalade et allée de pneus, une course de cinq kilomètres éprouvante à souhait. L'événement, ouvertement inspiré par les Spartan races, amène une difficulté supplémentaire en obligeant les participants à courir dans la neige.
«On cherchait une façon de créer une course semblable qui permet aussi de profiter des joies de l'hiver», explique la directrice des événements de Gestion Élidéal, Élisabeth Gosselin.
Le Yéti Challenge faisait partie de la programmation du Bal de neige, une nouveauté pour le festival hivernal. «On a approché Patrimoine canadien, on savait qu'il y avait un manque pour les activités du domaine sportif dans leur programmation».
Les férus de ce type de course extrême étaient au rendez-vous. Les participants venaient principalement de l'Outaouais, mais d'autres s'étaient déplacés de Québec et de Montréal pour ne rien manquer.
Mme Gosselin s'est montrée enthousiaste au terme du défi, et a affirmé sans détour qu'elle travaillera à ramener le Yéti Challenge l'an prochain.