Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Ne jetez pas vos arbres de Noël, prévient Conservation de la nature Canada

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Conservation de la nature Canada (CNC) invite les gens à ne pas envoyer leur arbre de Noël au dépotoir et suggère une alternative verte pour disposer de leur vieux sapin après les festivités des Fêtes.

CNC demande plutôt à la population de déposer leur arbre de Noël dans leur cour arrière. Une solution qui a des bienfaits pour la biodiversité permettant entre autres d’offrir « un abri pour les oiseaux pendant les mois d’hiver, en particulier lors des nuits froides et des tempêtes ».

« Les conifères fournissent de précieux abris où les oiseaux peuvent se reposer lorsqu’ils visitent votre mangeoire », informe le biologiste principal de CNC, Dan Kraus.

« De plus, en laissant votre arbre dans le jardin durant l’été, il continuera d’offrir un refuge pour la faune et enrichira même le sol en se décomposant. »

À l’arrivée du printemps, l’arbre aura perdu la plupart de ses aiguilles. Il sera ensuite facile « de couper les branches pour les disposer là où pousseront les fleurs printanières, et à déposer le tronc ailleurs, à même le sol ».

« À l’automne, les branches et le tronc de votre arbre commenceront à retourner à la terre. Bon nombre de nos arbres de Noël, en particulier les épinettes et sapins baumiers, sont très peu résistants à la pourriture et se dégradent rapidement lorsqu’ils sont exposés aux éléments. Plus les branches coupées et le tronc sont en contact avec le sol, plus vite ils se décomposeront », conseille M. Kraus.