Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Venezuela: le leader de l’opposition atteint par le coronavirus

Agence France-Presse
Article réservé aux abonnés
Le chef de file de l’opposition vénézuélienne Juan Guaido a annoncé samedi soir sur son compte Twitter qu’il était atteint par la COVID-19.

«Je veux informer de manière responsable le pays qu’après quatre jours d’isolement en raison de malaises et malgré les précautions prises, j’ai testé positif à la COVID-19», écrit M. Guaido, reconnu par plus de cinquante pays comme président par intérim du Venezuela.

«Mes symptômes sont légers. Je suis en isolement et je suis les indications médicales pour pouvoir guérir et remplir mon devoir», ajoute-t-il.

M. Guaido a fait cette annonce alors que le pays est touché par une «deuxième vague» du nouveau coronavirus avec notamment l’arrivée du variant brésilien, jugé plus «virulent» et détecté pour la première fois début mars. Les autorités ont renforcé dimanche les mesures pour éviter la propagation du virus.

Le Venezuela, 30 millions d’habitants, a enregistré 154 165 cas pour 1532 décès selon le bilan officiel du 25 mars, des chiffres mis en doute par l’opposition alors que les hôpitaux et cliniques sont saturés selon des témoins.

«Au Venezuela, la contagion augmente et nous avons le plus fort taux de mortalité chez les médecins de la région. Cela aurait pu être évité avec un programme sérieux et responsable de vaccination», écrit encore M. Guaido.

Le Venezuela a lancé en février une campagne de vaccination contre la COVID-19 avec les vaccins russe Spoutnik V et chinois Sinopharm et doit en outre recevoir 60 000 doses de vaccins cubains.

Caracas avait en outre réservé entre 1,4 et 2,4 millions de doses de vaccin à travers le dispositif Covax de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour les pays démunis. Toutefois, il a depuis décidé de ne pas autoriser le vaccin britannique AstraZeneca en raison d’éventuels effets secondaires.