Tous les vols qui devaient partir de l’aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta ont été annulés et les avions qui devaient s’y rendre ont été retenus à leur point de départ. Les vols internationaux ont été envoyés ailleurs.

Une panne de courant paralyse l’aéroport le plus achalandé du monde

ATLANTA - L’alimentation électrique a été rétablie lundi à l’aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta, mais les répercussions de la panne qui a paralysé l’aéroport le plus achalandé de la planète seront ressenties pendant plusieurs jours.

Plus d’un millier de vols y ont été annulés quelques jours seulement avant le début de la frénésie des Fêtes.

La panne a été causée par un incendie dans une installation électrique souterraine de la compagnie Georgia Power vers 13 h, heure locale, dimanche.

Tous les vols qui devaient partir de l’aéroport ont été annulés et les avions qui devaient s’y rendre ont été retenus à leur point de départ. Les vols internationaux ont été envoyés ailleurs.

Le transporteur aérien Delta Airlines a été frappé de plein fouet, puisque l’aéroport d’Atlanta se trouve au coeur de ses activités. La compagnie a annulé au moins 1200 vols dimanche et lundi, selon le site FlightAware.com.

Les passagers qui n’ont pas pu partir risquent de devoir patienter quelques jours puisque les sièges vides sont rares une semaine avant Noël.

Georgia Power a expliqué que l’incendie semble avoir été causé par la défaillance d’un équipement. Les flammes ont éclaté à proximité d’un système de secours, qui est lui aussi tombé en panne.