Des gens se rassemblent près de l'entrée de l'Université Osmangazi, à Eskisehir, après qu'un tireur ait fait quatre morts, jeudi.

Un tireur fait quatre morts dans une université turque

ANKARA, Turquie - Un assistant de recherche a abattu jeudi quatre employés d’une université du centre de la Turquie.

Le président de l’université Osmangazi de la ville d’Eskisehir, à environ 250 kilomètres à l’ouest d’Ankara, a dit que le forcené a tué un doyen adjoint, une secrétaire et deux enseignants de la faculté d’éducation.

Le professeur Hasan Gonen a ajouté que le suspect, identifié comme étant Volkan Dayar, a été arrêté par les policiers au moment où il quittait les lieux.

Le professeur Gonen a révélé que l’attaque semble avoir été motivée par une querelle personnelle. La cible principale du tireur était apparemment le doyen de la faculté d’éducation, qui n’était pas dans son bureau au moment de l’incident.

Le tireur, un doctorant, faisait l’objet d’une enquête après avoir accusé plusieurs employés d’être des fidèles de Fetullah Gulen, un leader religieux réfugié aux États-Unis. Certains reprochent à M. Gulen d’avoir inspiré le coup d’État avorté de 2016.

Le doyen qui était apparemment ciblé, Cemil Yucel, a déclaré au quotidien Hurriyet que le suspect était «instable mentalement» et qu’il multiplait les plaintes contre d’autres membres du personnel.

Trois procureurs ont été chargés d’enquêter sur cette attaque.