Dans la ville de Labuha, les gens sont restés à l'extérieur à la suite du séisme.

Un fort séisme frappe l’Indonésie

JAKARTA — Un fort séisme de magnitude 7,3 s’est produit dans l’est de l’Indonésie dimanche, dans l’archipel des Moluques, selon l’institut de géophysique américain USGS, déclenchant la panique chez des habitants, mais les autorités n’ont pas fait état de victimes dans l’immédiat.

Le tremblement de terre s’est produit en début de soirée à quelque 165 kilomètres au sud de Ternate, la ville principale de la province du nord des Moluques, à une profondeur de 10 km, a indiqué l’institut qui n’a pas émis d’alerte au tsunami.

Les autorités évaluent la situation, mais il n’y avait pas d’information sur d’éventuelles victimes ou dégâts dans l’immédiat, a ajouté le responsable qui comme de nombreux Indonésiens n’a qu’un nom.

Dans la ville de Labuha, l’une des plus proches de l’épicentre, des habitants effrayés sont partis en moto en grand nombre pour se réfugier en hauteur, selon un journaliste local de l’AFP.

«L’électricité a été coupée pendant le tremblement de terre, mais elle a été rétablie à présent», a indiqué Ihsan Subur, un responsable local de l’agence de gestion des catastrophes sur la chaîne Metro TV. Au moins sept répliques ont été ressenties, a-t-il ajouté.

La région des Moluques a été secouée par plusieurs violents séismes ces dernières semaines, dont l’un de magnitude 6,9 la semaine dernière et un autre de 7,3 fin juin, mais sans dégâts importants.

L’Indonésie, archipel de 17 000 îles et îlots qui s’est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne, eurasienne), se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, zone de forte activité sismique.