Les sauveteurs philippins ont porté lundi le bilan à 65 morts après avoir retiré de nouvelles dépouilles du site de l’énorme glissement de terrain dans la ville d’Itogon, sur l’île de Luçon, dans le nord de l’archipel.

Typhon Mangkhut: des dizaines de Philippins ensevelis

HONG KONG — Les sauveteurs s’efforçaient lundi de retrouver des dizaines de disparus aux Philippines sur le site d’un énorme glissement de terrain après le passage du typhon Mangkhut qui y a fait au moins 65 morts, a dévasté Hong Kong et causé au moins quatre morts et des millions d’évacuations en Chine du Sud où des rivières sont en crue.

L’archipel d’Asie du Sud-Est, qui essuie régulièrement de violents typhons, a été le plus durement touché par cette puissante tempête.

Les sauveteurs philippins ont porté lundi le bilan à 65 morts après avoir retiré de nouvelles dépouilles du site de l’énorme glissement de terrain dans la ville d’Itogon, sur l’île de Luçon, dans le nord de l’archipel. Ce bilan risque de s’alourdir encore.

Cette coulée de boue a notamment emporté un abri d’urgence qui était utilisé par des mineurs et leurs familles. Les secouristes ont retiré 11 corps des décombres et estiment qu’il y a 40 disparus.

Les familles et les secours fouillaient les débris avec des pelles, voire à mains nues, dans l’espoir de plus en plus ténu de retrouver des survivants. «Nous pensons que les gens qui sont là, peut-être à 99 %, sont déjà morts», a déclaré le maire de la ville, Victorio Palangdan.

Selon le porte-parole de la police nationale, Benigno Durana, plus de 155 000 Philippins sont toujours dans des centres d’évacuation, deux jours après la tempête.

Considérée comme la plus forte survenue dans le monde depuis le début de l’année, la tempête a ravagé des zones agricoles du nord de Luçon à un mois des récoltes. Elles fournissent en temps normal une partie importante de la production de riz et de maïs du pays.

«Reine des tempêtes»

Après avoir ravagé le nord de l’archipel, la tempête a traversé la mer de Chine méridionale, son centre passant à une centaine de kilomètres au sud de Hong Kong, et plus près encore de Macao, avant de toucher terre dimanche en fin d’après-midi dans le sud de la Chine. Quatre décès ont été signalés dans la province du Guangdong.

Les autorités ont indiqué avoir évacué plus de trois millions de personnes dans le sud de la Chine, et ordonné à des dizaines de milliers de bateaux de pêche de rentrer au port avant l’arrivée du typhon que les médias ont surnommé la «Reine des tempêtes».