Des secouristes effectuent mardi des recherches dans les gorges de Raganello, où une crue-éclair a surpris plusieurs randonneurs la veille.

Randonneurs engloutis par une crue-éclair meurtrière en Italie

MILAN - Au moins dix randonneurs ont perdu la vie lundi en Italie quand ils ont été surpris par une crue-éclair dans une gorge étroite.

Trois autres personnes qui manquaient à l’appel ont été retrouvées ailleurs, mais les recherches se poursuivent.

La tragédie s’est produite en Calabre, dans le sud du pays, dans les gorges de Raganello. Les procureurs italiens ont ouvert une enquête.

Des secouristes ont sauvé 23 personnes quand 2,5 mètres de pluie ont soudainement envahi cet étroit canyon, qui est bordé de chaque côté par des falaises qui peuvent atteindre 700 mètres.

Onze personnes ont été hospitalisées, dont quatre enfants qui ont perdu au moins un parent, sinon les deux. Un garçonnet de dix ans souffrait d’hypothermie. Une fillette de huit ans a été retrouvée en état de choc près d’un corps; ses parents auraient été tués.

Le procureur Eugenion Facciolla a indiqué que des accusations d’homicide involontaire, de voies de fait et de négligence sont possibles, selon l’agence de presse ANSA, mais on ne sait pas contre qui elles seraient déposées. Le gouvernement a demandé une enquête administrative distincte.

Les victimes, qui seraient toutes italiennes, proviennent de deux groupes de randonneurs qui arpentaient les 12 kilomètres de la gorge, dans le parc national de Pollino.

Un corps a été retrouvé à cinq kilomètres du secteur inondé.

Une fillette reçoit l’aide d’un secouriste, mardi.
Vue aérienne des gorges de Raganello, en Calbre, en Italie