Un homme se prépare à l'arrivée de l'ouragan Dorian à Porto Rico.

Porto Rico se mobilise à l'approche d'un potentiel ouragan

SAN JUAN — Les autorités américaines ont annoncé mardi avoir mobilisé des milliers d'agents fédéraux à Porto Rico, en prévision de ce qui pourrait être le premier ouragan à toucher l'île depuis qu'elle a été ravagée par deux ouragans en 2017.

Selon le Centre national des ouragans américain, Dorian —pour l'instant une tempête tropicale— pourrait devenir «un ouragan quand il se déplace(ra) près de Porto Rico et à l'est de Haïti» mercredi.

L'agence fédérale de gestion des urgences (Fema) a annoncé sur Twitter avoir mobilisé 3000 agents, «prêts à intervenir» sur place.

«Waouh! Encore une autre grosse tempête qui se dirige sur Porto Rico. Est-ce que ça s'arrêtera un jour?" a tweeté le président américain Donald Trump, affirmant que les États-Unis avaient validé une aide «record» de «92 milliards» de dollars pour l'île l'année dernière.

En réalité, le Congrès américain a alloué 42,5 milliards de dollars pour venir en aide au territoire selon le site internet de la Fema, et l'île n'en a pour l'instant perçu que 14 milliards.

En septembre 2017, l'ouragan Maria avait traversé toute l'île, causant des ravages dont le territoire américain peine encore à se relever.

Une étude, validée par les autorités de l'île, estime à 3000 le nombre de personnes tuées par l'ouragan Maria et ses répercussions.

L'ancien gouverneur de Porto Rico, Ricardo Rossello, a été poussé à la démission le mois dernier, en partie en raison de vives critiques liées à sa gestion de la crise.

Sa remplaçante, Wanda Vazquez, a déclaré l'état d'urgence, assurant que l'île était cette fois mieux préparée.

A 18h, les vents de Dorian atteignaient les 85 km/h alors que la tempête se dirigeait vers les Caraïbes, selon le Centre national des ouragans.

Dorian devrait atteindre les côtes de la Floride ce week-end, mais les autorités n'étaient pas encore en mesure d'estimer sa puissance à ce moment-là.

Les météorologistes ont par ailleurs retiré leur alerte à la tempête tropicale pour la Martinique et la Dominique.