La nouvelle miss Univers Catriona Gray, diplômée en musicologie de 24 ans, est félicitée par les autres participantes.

Miss Univers: Miss Philippines couronnée à Bangkok

BANGKOK — Miss Philippines a été couronnée Miss Univers lundi à Bangkok, remportant la précieuse couronne, décernée pour la première fois en 67 ans qu'existe la compétition par un jury entièrement féminin.

«Miss Univers est une plate-forme formidable. Nous sommes toutes des femmes émancipées, mais comment le transmettre aux autres?» a déclaré devant la presse la nouvelle miss Univers Catriona Gray, diplômée en musicologie de 24 ans ayant étudié aux États-Unis.

La précédente Miss Univers, la Sud-Africaine Demi-Leigh Nel-Peters, lui a remis sa couronne lors d'une cérémonie retransmise en direct à travers 94 pays, suite à la décision d'un panel féminin allant d'anciennes miss Univers à des femmes d'affaires.

La nouvelle tenante du titre a été applaudie pour son engagement dans les favellas de Manille auprès d'une ONG faisant de la prévention du sida. «Il y a quelques années de cela, j'ai perdu un ami proche, du sida. Alors encourager les gens à se faire tester et à savoir s'ils sont touchés, c'est clairement un de mes projets prioritaires», a-t-elle expliqué.

La représentante de l'Espagne à Miss Univers, Angela Ponce, a révolutionné la compétition cette année : elle était la première candidate transgenre de l'histoire.

Outre leur défilé en robe de soirée ou maillot de bain, les plus de 90 participantes au concours ont été interrogées sur le mouvement #MeToo, la légalisation de la marijuana ou la crise des réfugiés à travers le monde.

La représentante de l'Espagne à Miss Univers, Angela Ponce, a révolutionné la compétition cette année : elle était la première candidate transgenre de l'histoire.

La compétition a aussi été marquée par les gaffes sur les réseaux sociaux de Miss États-Unis, Sarah Rose Summers, se moquant de Miss Vietnam et Miss Cambodge, qui ne parlent pas anglais. Face à la polémique sur la Toile, elle a dû faire ses excuses sur Instagram, assurant «ne pas avoir voulu blesser» les Miss en question.