Le pape François a offert spontanément de marier deux agents de bord du transporteur aérien LATAM, à 11 000 mètres d’altitude.

Mariage à 11 000 m d'altitude pour le pape

IQUIQUE, Chili — Le pape François a conclu jeudi sa visite de trois jours au Chili en célébrant un mariage en plein vol et une messe sur la terre ferme.

Le pape a tout d’abord offert spontanément de marier deux agents de bord du transporteur aérien LATAM, à 11 000 mètres d’altitude, pendant qu’il se rendait à Iquique, une plage populaire du nord du pays qui accueille aussi des dizaines de milliers de migrants attirés par l’économie robuste de la région.

Le pape argentin, qui exhorte souvent les pays riches à ouvrir leurs portes aux migrants et réfugiés, a décrit Iquique comme «une terre de rêves» pour plusieurs nouveaux venus. Il a demandé au Chili de continuer à offrir hospitalité, emplois et justice, surtout aux migrants victimes d’exploitation.

Après sa messe, le pape a rencontré deux victimes de la dictature militaire du Chili. Il a ensuite pris le chemin du Pérou pour la suite de son périple en Amérique du Sud.

Les deux agents de bord, Paula Podesta et Carlos Ciuffardi, s’étaient mariés civilement en 2010, mais leur mariage religieux a été annulé quand un puissant séisme a dévasté le Chili.

M. Ciuffardi a raconté que sa compagne et lui se sont empressés d’accepter quand le pape leur a demandé s’ils voulaient être unis aux yeux de l’Église. La courte cérémonie a été célébrée à bord du Airbus 321.