Le maire de New York, Bill de Blasio, a levé dimanche le couvre-feu. Lundi, la ville entrera dans la phase 1 du du plan de réouverture des activités économiques qui avaient été mises à l’arrêt en raison de la propagation du nouveau coronavirus.
Le maire de New York, Bill de Blasio, a levé dimanche le couvre-feu. Lundi, la ville entrera dans la phase 1 du du plan de réouverture des activités économiques qui avaient été mises à l’arrêt en raison de la propagation du nouveau coronavirus.

Manifestations : levée du couvre-feu à New York

NEW YORK — Le maire de New York Bill de Blasio a levé dimanche le couvre-feu d’une semaine qui a été imposé à la ville face aux manifestations contre le racisme déclenchées par la mort de George Floyd.

«Hier et la nuit dernière nous avons vu le meilleur de notre ville», a tweeté M. de Blasio, indiquant que le couvre-feu, en vigueur entre 20h et 5h prenait fin «immédiatement».

Le couvre-feu a été levé à la veille du début du déconfinement de la ville lundi, la plus meurtrie par l’épidémie de COVID-19.

Cette semaine, la capitale économique américaine entrera dans la phase 1 du plan de réouverture des activités économiques qui avaient été mises à l’arrêt en raison de la propagation du nouveau coronavirus, qui a fait plus de 21 000 morts confirmés et probables à New York, la ville la plus peuplée des États-Unis.

Cette phase 1 autorisera les entreprises du bâtiment et les usines à reprendre le travail. Les commerces de détail seront autorisés à rouvrir sous une forme restreinte.

Le 2 juin, le maire démocrate avait annoncé la prolongation jusqu’au 7 juin du couvre-feu décrété la veille après que de nombreux magasins de luxe situés à Manhattan eurent été pillés et vandalisés en marge des manifestations contre les violences policières et le racisme.

Au cours de ce deuxième week-end de manifestations, des milliers de personnes sont descendues dans les rues, d’une manière principalement pacifique. Samedi, des participants ont défié le couvre-feu, mais la police les a dans l’ensemble laissés faire, contrairement aux nuits précédentes.

La police de New York avait en effet les jours précédents chargé et repoussé parfois violemment des manifestants qui avaient enfreint le couvre-feu.