Emantic Fitzgerald Bradford a été abattu par un policier qui intervenait sur les lieux d’une fusillade qui a blessé deux personnes.

L’homme abattu par un agent n’était pas le tireur, reconnaît la police de l'Alabama

HOOVER, Ala. — Des manifestants ont défilé samedi dans un centre commercial de l’Alabama après que les autorités policières eurent reconnu qu’un homme noir avait été tué jeudi par erreur par un agent de police.

Emantic Fitzgerald Bradford a été abattu par un policier qui intervenait sur les lieux d’une fusillade qui a blessé deux personnes.

Dans un premier temps, la police d’Hoover avait déclaré aux journalistes que M. Bradford fuyait les lieux en portant une arme et qu’il avait tiré sur un adolescent au centre commercial, mais elle s’est ensuite rétractée.

Le capitaine Gregg Rector a déclaré que les enquêteurs pensent désormais que plus de deux personnes étaient impliquées dans une escarmouche qui a éclaté avant la fusillade. «Au moins un homme armé» est toujours en fuite et pourrait être celui qui a tiré. Il a ajouté que la police regrettait sa déclaration initiale, reconnaissant qu’elle n’était pas exacte.

Plus de 200 manifestants, dont plusieurs membres de la famille de M. Bradford, ont envahi le centre commercial où s’est déroulé le drame. Ils ont scandé «E-J» et «Pas de justice, pas de paix» alors qu’ils marchaient devant les clients. Ils ont aussi observé un moment de recueillement à l’extérieur de la boutique de chaussures où le jeune homme a été tué.

Les membres de la famille ont dit avoir appris le sort de M. Bradford par les réseaux sociaux. Une vidéo où on le voit étendu sur le sol et baignant dans une mare de sang a circulé.

La tragédie s’est déroulée pendant la nuit du Thankgiving américain. Une bagarre a éclaté dans la Riverchase Galleria, un centre commercial situé en banlieue de Birmingham. Un homme âgé de 18 ans a été blessé par balle à deux reprises tandis qu’un adolescent âgé de 12 ans a été atteint au dos.

L’agent, dont l’identité n’a pas été révélée, a été mis en congé administratif pendant que la durée de l’enquête.