Yoweri Museveni salue ses supporteurs dans un ralliement d'élections à Kampala, ce mardi.

Le président ougandais admire Donald Trump pour son franc-parler

Le président de l’Ouganda affirme qu’il aime Donald Trump et que le président américain devrait être félicité pour sa capacité à s’exprimer sans détour.

«J’aime Trump parce qu’il parle aux Africains franchement», a dit le président Yoweri Museveni mardi, peu après les excuses de l’ambassadrice des États-Unis pour les récents propos de M. Trump, qui a qualifié les pays africains et Haïti de «pays de merde».

«Je ne sais pas s’il a été mal cité ou quoi. Mais il parle aux Africains franchement», a ajouté M. Museveni. «On ne peut survivre dans le monde lorsqu’on est faible.»

Le président ougandais a fait ces commentaires devant l’assemblée législative régionale des pays d’Afrique de l’Est.

Plusieurs dirigeants africains ont condamné les propos de Donald Trump. Le président américain a nié avoir parlé de «pays de merde», mais des témoins assurent qu’il a bel et bien utilisé cette expression.

Le président ougandais, qui est l’un des dirigeants africains en poste depuis le plus longtemps, avait déjà affirmé, lors de son discours à la nation le 1er janvier, que M. Trump était un homme honnête.

Plus tôt mardi, l’ambassadrice américaine Deborah Malac a rencontré la présidente du Parlement ougandais, Rebecca Kadaga, et affirmé que M. Trump avait tenu des propos «dérangeants et navrants».