La semaine dernière, le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera, avait déclaré que le pays prévoyait d’acheter auprès des États-Unis des missiles de croisière longue portée.

Le Japon prévoit augmenter son budget de défense face à la menace nord-coréenne

TOKYO - Le Japon prévoit un budget record de 46 milliards de dollars pour le prochain exercice financier afin de renforcer sa défense antimissile contre la menace nord-coréenne, selon le quotidien économique Nikkei paru samedi.

Ce serait la sixième année consécutive d’augmentation des dépenses du Japon en matière de défense.

Selon le journal, une grande partie de cette augmentation budgétaire est destinée à renforcer la protection du Japon contre le développement du programme de missiles balistiques de la Corée du Nord.

Ce financement supplémentaire est destiné à couvrir les dépenses pour la mise en place du système terrestre d’interception de missile Aegis Ashore de l’armée américaine, a indiqué le Nikkei.

La semaine dernière, le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera, avait déclaré que le pays prévoyait d’acheter auprès des États-Unis des missiles de croisière longue portée.

Cette décision est controversée car la Constitution pacifiste du Japon interdit l’utilisation de la force pour régler les différends internationaux.

L’inquiétude mondiale à l’égard de la Corée du Nord n’a cessé d’augmenter cette année, Washington appelant les autres membres des Nations Unies à couper les liens avec Pyongyang.

Cet appel n’a toutefois pas réussi à convaincre les principaux bailleurs de fonds nord-coréens, la Chine et la Russie, de prendre des mesures pour isoler le régime.