Des membres de la famille de Noor Salman célèbrent le verdict de non-culpabilité.

La veuve du tueur d’Orlando acquittée

La veuve d’Omar Mateen, le tueur qui avait fait 49 morts dans un bar gai d’Orlando il y a presque deux ans, a été acquittée, vendredi, des accusations d’obstruction à la justice et d’aide matérielle à une organisation terroriste qui pesaient contre elle.

Noor Salman, âgée de 31 ans, a pleuré en entendant le verdict du jury. Les membres de sa famille ont soupiré de soulagement chaque fois que le mot «non coupable» a été prononcé.

De l’autre côté de la salle d’audience, les proches des victimes de la tuerie survenue au club Pulse en juin 2016 sont demeurés silencieux et stoïques.

Si elle avait été reconnue coupable, Mme Salman aurait pu être emprisonnée à vie.

Quelques heures après le verdict, la jeune femme a été libérée après avoir passé 14 mois derrière les barreaux. Elle est montée à bord d’une voiture sans répondre aux questions des journalistes.

Son avocate, Linda Moreno, a déclaré que sa cliente était reconnaissante et qu’elle ne souhaitait qu’une seule chose: retrouver son fils.

Susan Clary, une porte-parole de la famille Salman, a pour sa part affirmé que les proches de Noor avaient toujours pensé qu’elle avait été la première victime de son mari.

Omar Mateen, né aux États-Unis de parents afghans, a été abattu par les policiers après avoir ouvert le feu dans le bar floridien au nom de Daech (le groupe armé État islamique).