Le premier ministre sortant Narendra Modi, 68 ans, sous le mandat duquel la société indienne s’est fortement polarisée, a à cet égard appelé sur Twitter ses concitoyens à aller voter en «nombre record».

Inde: début des plus grandes élections de l’Histoire

NEW DELHI — Sous un soleil de plomb, des dizaines de millions d’Indiens se sont rendus jeudi dans les bureaux de vote pour le coup d’envoi des plus grandes élections de l’Histoire, qui dureront six semaines et détermineront l’avenir de la démocratie la plus peuplée du globe.

Le premier ministre sortant Narendra Modi, 68 ans, sous le mandat duquel la société indienne s’est fortement polarisée, a à cet égard appelé sur Twitter ses concitoyens à aller voter en «nombre record».

Son visage est partout en Inde. Panneaux et encarts publicitaires officiels, émission de radio mensuelle, couverture médiatique non-stop, réseaux sociaux : Narendra Modi est une présence constante dans la vie quotidienne des Indiens.

Ce formidable harangueur de foules bénéficie d’une grande popularité due à ses origines modestes et à l’image d’homme fort qu’il cultive.

Son principal adversaire, Rahul Gandhi, 48 ans, le président du parti du Congrès et héritier de l’illustre dynastie politique des Nehru-Gandhi, a quant à lui mis en garde contre une reconduction au pouvoir des nationalistes hindous : «Vous votez aujourd’hui pour l’esprit de l’Inde. Pour son avenir. Votez avec sagesse».

543 députés

De la plaine du Gange aux îles tropicales du golfe du Bengale en passant par les mégapoles tentaculaires, les Indiens sont appelés jusqu’au 19 mai à choisir le prochain gouvernement de cette nation de 1,3 milliard d’habitants.

«C’est le plus grand exercice démocratique jamais entrepris dans l’Histoire du monde», a dit Milan Vaishnav, un expert au Carnegie Endowment for International Peace à Washington. Un million de bureaux de vote seront nécessaires pour élire les 543 députés de la Lok Sabha, la chambre basse du Parlement.