États-Unis: une mère «abandonne» son enfant autiste [VIDÉO]

 Myka Stauffer, une mère populaire auprès des internautes américains sur YouTube a récemment annoncé que son enfant, adopté de Chine en 2017, ne vivait plus avec sa famille.

La famille de l'Ohio avait entamé un processus d'adoption à l'international, en 2016. Près d'un an plus tard, le petit Huxley, atteint d'un trouble du spectre de l'autisme (TSA), se joignait à la nouvelle famille, auprès de trois autres enfants nés de l'union de Myka et James Stauffer. Depuis, la mère a donné naissance à un autre enfant, son quatrième. 

Le couple avait d'ailleurs documenté tout le processus d'adoption sur ses plateformes et réseaux sociaux, qui lui a permis d'atteindre plus de 710 000 abonnés sur sa chaîne YouTube, avec plus d'une vingtaine de vidéos de son enfant publiées depuis le début de l'aventure.  

Moins de trois ans après l'adoption d'Huxley, maintenant âgé de quatre ans, certains abonnés de Myka Stauffer, bien connue pour la diffusion de son contenu axé sur sa famille et son mode de vie, ont remarqué un changement sur les pages d'accueil de ses réseaux sociaux, alors qu'elle indiquait être «la maman de quatre enfants» et non plus cinq. Ses enfants biologiques sont  Kova, Jaka, Radley and Onyx.

La vedette américaine de YouTube s'est finalement ouverte sur les événements dans une vidéo publiée le 26 mai dernier. Elle et son mari, James, expliquent à leurs abonnés qu'ils ont trouvé une nouvelle famille pour leur petit garçon, en raison de ses «besoins particuliers*» et d'un besoin plus grand de «médication». 

Les détails derrière la décision demeurent inconnus, le père citant la «vie privée» de l'enfant comme motif pour ne pas dévoiler ceux-ci. Le couple fait également allusion à des informations «cachées» dans les documents d'adoption internationale au sujet d'Huxley et de ses besoins.

Au moment d'écrire ces lignes, la vidéo avait été visionnée plus de 3 millions de fois.

Des internautes ont depuis partagé leur «tristesse», leur «désapprobation», voire leur «haine» face au geste des Stauffer qu'ils qualifient «d'abandon» de leur enfant. D'autres sympathisaient avec la famille. 

Plusieurs reprochent aussi d'avoir monétisé les vidéos où apparaissent Huxley, qui auraient permis à Myka Stauffer de devenir populaire sur Internet. L'une de ses vidéos les plus visionnées à ce jour demeure celle de l'adoption de l'enfant, qui a récolté plus de 5,5 millions de vues.

*Traduction libre