Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Cuba, une île de 11 millions d’habitants, a connu cette semaine 43 000 cas, un record de contaminations depuis l’apparition du virus en mars 2020.
Cuba, une île de 11 millions d’habitants, a connu cette semaine 43 000 cas, un record de contaminations depuis l’apparition du virus en mars 2020.

COVID-19: «Hausse dramatique» des contaminations à Cuba

Agence France-Presse
Article réservé aux abonnés
Cuba connaît une «augmentation dramatique» des cas de COVID-19 dans plusieurs de ses provinces où circule notamment le variant Delta, a indiqué mercredi l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS).

«Les cas de COVID-19 et les décès sont en hausse à Cuba, où de nombreuses provinces connaissent des augmentations dramatiques des contaminations», a déclaré en conférence de presse Carissa Etienne, la directrice de l’OPS, l’agence régionale de l’Organisation mondiale de la santé.

La situation est «particulièrement aiguë» dans la région touristique de Matanzas, a-t-elle indiqué.

Selon Ciro Ugarte, responsable des situations d’urgence à l’OPS, l’île de 11 millions d’habitants a connu cette semaine un record de contaminations depuis l’apparition du virus en mars 2020.

«Plus de 43 000 cas ont été enregistrés, ce qui représente une hausse de 21 % (par rapport à la semaine précédente), avec une moyenne de 6199 cas quotidiens», souligne M. Ugarte qui précise que le variant Delta circule déjà « dans plusieurs provinces ».

Cependant, il n’établit pas de lien avec les récentes manifestations populaires qui ont secoué l’île les 11 et 12 juillet. « Le nombre de cas à Cuba était déjà en hausse avant les manifestations récentes », a-t-il souligné.

Cuba n’a pas adhéré au programme de distribution de vaccins Covax, appuyé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et géré par l’OPS en Amérique latine.  

Un programme de vaccination a toutefois été lancé mi-mai avec deux des candidats vaccins développés par les scientifiques cubains.

Au 17 juillet, 3,3 millions de personnes, soit « 30 % de la population, un niveau encore bas » ont été vaccinés par ce biais, selon M. Ugarte.  

Les autorités cubaines espèrent vacciner 70 % de la population d’ici août.